Synthèse de presse

03 janvier 2013

11h48 | Par INSERM (Salle de presse)

L’embonpoint n’est pas néfaste

Une étude, réalisée par le Pr Katherine Flegal et ses collègues du Centre national des statistiques de santé américain et publiée dans le Journal of the American Medical Association (Jama), confirme qu’« un peu de poids n’est pas mauvais pour la santé, peut-être même protecteur sous certaines conditions », indique Le Figaro. Les chercheurs ont étudié les données des 97 meilleures études sur le sujet rendues publiques ces dernières années, soit « près de 3 millions de personnes et plus de 270 000 décès », souligne le Pr Flegal dans une vidéo du Jama. Cette dernière explique que « parmi les différents niveaux d’obésité, seuls les plus importants sont associés à une surmortalité par rapport au poids normal, mais pas l’obésité modérée ». Le Dr Steven Heymsfield, spécialiste mondial de l’obésité et directeur du Centre de recherche biomédicale à Baton Rouge (Louisiane), indique au Figaro que « les personnes en surpoids atteintes de maladie chronique ont une meilleure survie que les autres, c’est le paradoxe de l’obésité ». Les chercheurs estiment que la « réserve adipeuse » due à l’embonpoint est appréciable en cas d’accident de santé, souligne le quotidien.

Le Figaro, 03/01

Un établissement innovant pour les malades d’Alzheimer en construction en 2013

La Croix présente aujourd’hui un événement qui va marquer l’année 2013 : la construction à Bordeaux d’un centre de traitement et de recherche hospitalo-universitaire sur la maladie d’Alzheimer. Ce projet, lancé par le CHU de Bordeaux, démarrera en septembre avec le lancement de la construction d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) qui devrait être opérationnel fin 2014. Le projet a pour objectif, « grâce à une proximité géographique, [de] mettre en place des protocoles de recherche sur une population de patients relativement peu étudiés », explique le quotidien. Jean-François Dartigues, président du Centre mémoire de recherche et de ressources (CMRR) de Bordeaux-Aquitaine, souligne : « Les différents essais sur la maladie sont en général conduits à un stade assez précoce. Et très souvent, on constate une cassure quand les personnes entrent en institution. C’est le moment où elles sortent des protocoles de recherche ». Il ajoute : « On a relativement peu de données sur l’histoire naturelle de la maladie à un stade plus avancé, sur la manière dont certaines fonctions se détériorent dans la vie quotidienne (…) ».

La Croix, 03/01

En Bref

La gastro-entérite a franchi le seuil épidémique en France métropolitaine avec 380 cas pour 100 000 habitants, rapportent l’AFP et Aujourd’hui en France. L’Aquitaine, la Picardie, le Languedoc-Roussillon et la région Midi-Pyrénées sont les plus touchés. Le réseau Sentinelles estime que le nombre de cas vus en consultation chez les médecins généralistes ne cesse d’augmenter. La grippe, quant à elle, « continue sa forte lancée, bien que sa progression ait été ralentie par les congés scolaires », ajoutent les deux médias. La Tribune souligne qu’alors que l’épidémie de grippe se propage, les praticiens de SOS Médecins seront en grève dans toute la France les 5 et 6 janvier. AFP, TF1, 02/01, Aujourd’hui en France, La Tribune, 03/01
Humanité Dimanche publie un article sur le sel et souligne que « chaque année, en France, l’excès de sel provoquerait 75 000 accidents cardio-vasculaires ». Selon Pierre Meneton, chercheur à l’Inserm, en lutte depuis une quinzaine d’années contre le lobby des producteurs de sel et les industriels de l’agroalimentaire, « l’objectif en 2002 était une réduction de 20% de la teneur en sel en 5 ans.  Nous en sommes à -4% en 10 ans, c’est un échec ». Humanité Dimanche, 03/01
Le Monde souligne que quelque 20% des chargements maritimes « arrivent [dans les ports européens] aspergés de pesticides dangereux pour la santé ». Selon le quotidien, « ces substances, toxiques, inodores et incolores menacent toute une chaîne de travailleurs ». En France, le Syndicat national des agents des douanes CGT compte lancer une alerte sanitaire. Le journal explique qu’« aucune étude épidémiologique ne permet à ce jour de mesurer l’effet de ces gaz sur la santé des travailleurs exposés ». Le Monde s’est rendu au port du Havre où la douane n’a pas pour mission de contrôler la toxicité des marchandises. Le Monde, 03/01
Mark Kendall, chercheur de l’institut australien de bio-ingénierie et de nanotechnologie de l’université du Queensland, a inventé une méthode de vaccination sans seringue. Ce spécialiste de l’inoculation de substances immunothérapeutiques, a mis au point un nanopatch, de la dimension d’un timbre-poste, contenant des nanoparticules vaccinales et couvert de milliers d’aiguilles microscopiques. Le Point, 03/01
Georges Solaux, professeur émérite en sciences de l’éducation à l’université de Bourgogne, rend compte dans une tribune à L’Humanité, « des tristes perspectives pour la recherche et l’enseignement supérieur ». Il souligne que « le budget voté est toujours sous-réalisé par rapport aux prévisions car amputé d’économies réalisées par les autorités gouvernementales durant l’année d’exercice ». L’Humanité, 03/01

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube