Synthèse de presse

03 novembre 2016

13h37 | Par INSERM (Salle de presse)

Hausse des cancers chez les femmes

L’Humanité et La Croix rendent compte d’un rapport réalisé par la Société américaine du cancer (ACS) et dévoilé lors du congrès mondial du cancer à Paris. Ce rapport alerte sur l’explosion à venir des cas de cancers chez les femmes. « Près de 5,5 millions d’entre elles pourraient mourir de cette maladie chaque année dans le monde en 2030, contre 3,5 millions en 2012 ». La Croix précise que l’augmentation continue de cas de cancers est liée à différents facteurs : l’accroissement et le vieillissement de la population mais aussi le développement de certains risques : l’abus d’alcool, l’obésité et la sédentarité ou les substances cancérogènes dans l’environnement. Selon l’étude, le nombre de cancers du sein – le plus mortel (521 900 décès en 2012) – pourrait doubler d’ici à 2030 pour atteindre 3,2 millions par an. Le nombre de cancers du col de l’utérus augmenterait quant à lui de 25% (à plus de 700 000/an).

L’Humanité, La Croix, 03/11

Erreurs de diagnostic liées à des tests génétiques mal utilisés

Dans un rapport publié le 31 octobre, des médecins de la Mayo Clinic (États-Unis) indiquent que, « mal appliquée, la médecine de précision (ou médecine personnalisée) peut engendrer des erreurs dans l’application d’un traitement », indique La Tribune. Ce rapport révèle le cas d’un enfant de 13 ans décédé il y a quelques années en raison d’une malformation cardiaque causée par un défaut génétique différent de celui détecté sur les membres de sa famille par des tests génétiques (Syndrome du QT long). Le Dr Ackerman, qui travaille à la Mayo Clinic, indique que « les avancées technologiques dans le séquençage génétique sont exponentielles, mais notre capacité à interpréter ce qui en résulte ne suit pas le rythme ».

La Tribune, 01/11

En Bref

L’Humanité Dimanche consacre un article à la cohorte Constances, un dispositif de recherche porté par l’Inserm et la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnamts). Cette cohorte rassemble à ce jour 110 000 volontaires, avec un objectif de 200 000 personnes surveillées à terme. Ces volontaires, âgés de 18 à 69 ans, sont invités tous les cinq ans à passer un examen de santé dans les 22 centres d’examens de santé (CES) de l’Assurance Maladie répartis sur 20 départements. Cette cohorte livre ses premiers résultats notamment sur la prévalence du surpoids et de l’obésité en France.

Retrouvez le communiqué « L’excès de poids des Français confirmé par la cohorte Constances »sur la salle de presse de l’Inserm.

L’Humanité Dimanche, 03/11

Selon le réseau Sentinelles (Inserm-UPMC), le nombre de cas de gastro-entérite a diminué en France la semaine dernière, repassant sous le niveau épidémique, rapportent l’AFP, Les Echos et Legeneraliste.fr. Entre le 24 et le 30 octobre, le taux de nouveaux cas de diarrhées aiguës ayant conduit à la consultation d’un médecin généraliste s’est établi à 161 cas pour 100 000 habitants, contre 195 la semaine précédente, soit en dessous du seuil épidémique, fixé à 166, souligne Sentinelles.

AFP, Legeneraliste.fr, 02/11, Les Echos, 03/11

Les Echos indiquent que François Hollande inaugure Spiral2 (Système de production d’ions radioactifs accélérés en ligne de 2e génération), un équipement de recherche en physique nucléaire à Caen. Cette machine a nécessité « un investissement de 138 millions d’euros qui double les capacités de la France en recherche expérimentale », souligne le quotidien. Ce type de machines est notamment utilisé dans la recherche contre le cancer.

Les Echos, 03/11

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube