Synthèse de presse

30 mai 2013

12h28 | Par INSERM (Salle de presse)

Les génériques bousculent le « Top 10 » des médicaments

La Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) a indiqué, hier, que le Tahor, un traitement anticholestérol de l’américain Pfizer, a perdu sa place de numéro un des ventes. Concurrencé par de nombreuses versions génériques depuis que la molécule a perdu la protection de son brevet, le médicament a vu ses ventes s’effondrer de près de moitié en 2012. Le Seretide, un traitement de l’asthme, devrait subir le même sort cette année. En parallèle à ce déclin des blockbusters,  on assiste à une montée en puissance de nouveaux traitements de pathologies plus rares et souvent plus graves, souligne le quotidien. Ainsi, le Lucentis, traitement de Novartis contre la dégénérescence maculaire, se place désormais numéro un du marché, avec des remboursements de 389 millions d’euros, en hausse de 27%. Globalement, « les remboursements de médicaments en pharmacie ont reculé de 0,8% en 2012 (…) grâce à la progression des génériques et aux baisses de prix décidées par l’Etat », explique le journal. La CNAM compte faire progresser les génériques cette année pour réaliser encore plus d’économies

Les Echos 30/05

La chirurgie ambulatoire insuffisamment développée en France

Le Figaro souligne que les hôpitaux et cliniques français « sont encore insuffisamment nombreux à s’être convertis » à la chirurgie ambulatoire (CA).  « En France, seulement 45% des opérations sont réalisées en ambulatoire, contre 65% en Europe du Nord ». La Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) viennent de présenter leur travail visant à accélérer le développement de la chirurgie ambulatoire, avec l’édition de nouvelles recommandations et des fiches pratiques. La cataracte est aujourd’hui le premier acte de chirurgie ambulatoire (CA) avec 500 744 interventions en 2009. Le taux de CA pour l’arthroscopie du genou, la chirurgie des varices et l’opération du canal carpien a également augmenté. Par ailleurs, des expériences de chirurgie ambulatoire ont déjà été réalisées pour des prothèses totales de hanche, du genou, des néphrectomies (retrait d’un rein) ou colectomie (retrait de tout ou partie du côlon).

  Le Figaro 30/05

En Bref

Concernant le VIH, un projet de recherche, coordonné par l’université de Pittsburgh, a permis aux Etats-Unis de percer les mystères de « la capside, cette coque protéique en forme ‘‘cône tronqué’’ protégeant le génome viral», indique Le Quotidien du médecin. Le journal souligne que « la capside étant un facteur clef dans la virulence, de nouvelles cibles thérapeutiques pourraient voir le jour ». Le Pr Peijun Zhang, l’un des auteurs de l’étude, publiée dans Nature, explique : «Cette approche pourrait être une alternative efficace aux thérapies actuelles, qui agissent en ciblant certaines enzymes ». »
Le quotidien du médecin 30/05
Dans le cadre du Printemps de la cardiologie, qui a eu lieu à Marseille les 18 et 19 avril,Le Quotidien du médecin consacre un article aux « risques de cardiomyopathies liées aux traitements anticancéreux  ». Eric Morel (Inserm UMR-S 769), souligne : La mise en lumière du lien entre traitement anticancéreux et problèmes cardiaques est récente ». Selon Ana Maria Gomez (Inserm UMR-S 769), qui mène des recherches dans ce domaine, « Les médecins généralistes doivent être alertés sur ces problèmes afin de rester vigilants ».
Le Quotidien du médecin, 30/05

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube