Synthèse de presse

04 septembre 2014

12h40 | Par INSERM (Salle de presse)

L’« effet miroir » perturbe la lecture

Le Figaro rend compte d’une étude réalisée par Grégoire Borst, du laboratoire de psychologie du développement et d’éducation de l’enfant (CNRS) à l’université Paris-Descartes, et publiée sur le site de la revue Psychonomic Bulletin & Review, mettant en évidence une gêne dans la lecture due à l’effet miroir. Grégoire Borst explique : « Si l’on présente un objet, puis le même en miroir, le cerveau va reconnaître la similitude ». Cette faculté, utile pour reconnaître les objets ou les êtres sous différents angles de vue, n’aide pas à différencier deux lettres dont l’une est symétrique à l’autre (b/d ou p/q), explique le quotidien. Le chercheur ajoute que chez les personnes atteintes de dyslexie ont des difficultés à différencier les lettres en miroir.

Le Figaro, 04/09

En Bref

Suite à la déclaration de Joanne Liu, la présidente internationale de Médecins sans frontières (MSF), qui, mardi, a affirmé que le monde est en train de « perdre la bataille » contre l’épidémie, Jean-Hervé Bradol directeur d’études à la Fondation de MSF, assume le choix d’une communication alarmiste. Il explique que le virus Ebola a une forte létalité et se propage dans des territoires sans que « rien, ni personne, ne puisse aujourd’hui l’arrêter ». L’objectif de cette communication alarmiste est de faire réagir les gouvernements des pays favorisés. La Croix, 04/09  
Enjeux-Les Echos publie une enquête sur l’Institut technologique Technion en Israël qui comporte dix-huit facultés et a reçu trois Prix Nobel explique le mensuel. Le Technion, qui est à l’origine de 80 entreprises, fonctionne comme un incubateur ajoute-t-il. Le journal souligne que l’Institut avait recruté, il y a huit ans, Hossam Haick et financé son premier projet de recherche, un nez électronique pouvant diagnostiquer un cancer grâce à l’analyse de l’haleine du patient. Début 2014, l’institut et l’Inserm ont décidé de créer un laboratoire international sur le sujet, qui sera dirigé par le chercheur. Enjeux-Les Echos, 01/09
Le Nouvel Observateur souligne que l’Ataluren a obtenu, début août, l’autorisation de l’Agence européenne du Médicament dans le traitement de la myopathie de Duchenne. Selon les résultats des essais menés avec l’Ataluren, ce médicament permet de ralentir l’évolution de la maladie. Ce dernier n’est cependant efficace que pour une certaine mutation du gène ne concernant que 13% des myopathies de Duchenne. Le Nouvel Observateur, 04/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube