Synthèse de presse

07 mai 2015

12h16 | Par INSERM (Salle de presse)

Les biobanques, essentielles pour la recherche médicale moderne

L’AFP présente la banque d’échantillons Neuro-CEB située à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Y sont conservés, à -80°C, les échantillons de cerveaux de personnes décédées de maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques notamment). Marie-Claire Artaud et Sabrina Leclère, responsables de cette « biobanque » française, soulignent avoir alimenté depuis 2009 « 50 projets de recherche qui ont donné lieu à 26 publications scientifiques et à un brevet ». La biobanque Neuro-CEB dispose également d’échantillons « témoins » de personnes saines mais en nombre encore insuffisant, souligne l’agence. Selon l’AFP, « la méconnaissance générale du public vis-à-vis de ces biobanques pénalisent la collecte d’échantillons qui ne peuvent se faire qu’après consentement écrit du patient ».

AFP, 06/05

En Bref

José-Alain Sahel, directeur de l’Institut de la vision (Université Pierre et Marie Curie / Inserm / Centre National de la Recherche Scientifique), donne son avis dans Les Echos sur les avancées de la recherche en matière de pathologies de l’œil. Il explique que « plus de 54 essais cliniques – dont plusieurs de thérapie génique – sont menés actuellement au sein de l’Institut ».

Les Echos, 07/05

L’Humanité Dimanche souligne que de récents travaux, menés par les chercheurs de l’Unité Inserm 1085, « Institut de recherche en santé, environnement et travail », ont montré que les particules de diesel affectent la fonction hépatique en bloquant les transporteurs responsables de l’élimination d’hormones sexuelles et thyroïdiennes et des toxiques de l’organisme.

 L’Humanité Dimanche, 07/05

La revue Pèlerin consacre un article aux « promesses de l’immunothérapie » contre les tumeurs de la peau et du poumon. Ce mode de traitement est utilisé depuis trois ans au Centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, à Villejuif, contre le mélanome métastatique. Selon Caroline Robert, membre de l’Unité Inserm 981, « ces nouveaux traitements sont efficaces là où les autres thérapies ne marchent plus ».

 Pèlerin, 07/05

Un dispositif, conçu par l’équipe de Dan Fletcher, bio-ingénieur à l’université californienne de Berkeley, en collaboration avec des chercheurs américains, français et camerounais, pourrait transformer un smartphone en vidéo-microscope, indique Le Quotidien du Médecin. Cet outil permettrait de détecter le taux de microfilaires de Loa Ioa dans une goutte de sang, et relancerait ainsi « le traitement de masse à l’ivermectine contre l’onchocercose et la filariose lymphatique », explique le journal.

Le Quotidien du Médecin, 07/05

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube