Synthèse de presse

07 novembre 2013

12h07 | Par INSERM (Salle de presse)

La santé des gencives et l’état des artères

Une étude, réalisée par l’Université Columbia (New York), révèle que « le taux de bactéries pathogènes dans la bouche a un impact sur le système cardio-vasculaire », explique Le Figaro. En effet, selon ces travaux, « les dégâts dus aux bactéries ne sont pas seulement localisés à la bouche mais ils se disséminent en toute discrétion dans l’organisme, altérant au passage les parois des artères », explique le quotidien. Les chercheurs de Columbia, qui ont réalisé leurs travaux auprès de 420 personnes âgées en moyenne de 68 ans, ont constaté un lien étroit entre la qualité de bactéries présentes dans la plaque dentaire et l’évolution pendant trois années de l’athérosclérose par la mesure échographique de l’épaisseur de la paroi des artères carotides du cou (épaisseur intima-média ou EIM). Selon Moïse Desvarieux, directeur de recherche à l’Inserm et professeur associé à Columbia, « ceux qui ont amélioré leur état parodontal, clinique et microbiologique, ont aussi eu une évolution lente de l’EIM ». Le Dr Olivier Meilhac, directeur de recherche à l’Inserm (CHU Bichat), souligne que « l’EIM n’est qu’un marqueur indirect de l’athérosclérose. Il faudra observer la survenue des événements cardio-vasculaires sur une plus longue période et peut-être sur un plus grand nombre de patients » comme compte le faire l’étude américaine. 

Le Figaro, 07/11

La contrefaçon de médicaments, une activité devenue très rentable

Les Echos se penchent sur « le trafic de médicaments », un « business » devenu « très rentable ». Les trafiquants « profitent des possibilités d’Internet et des failles dans les systèmes de santé », explique le quotidien. Ce dernier souligne que l’internaute peut se procurer sur internet tous les médicaments possibles ou presque, « des sachets d’aspirine et d’antibiotiques jusqu’aux traitements contre le cancer, le diabète ou la leucémie ». Ainsi, « au total, près de 300 produits distincts sont accessibles sans prescription médicale et à des prix avantageux, parfois disponibles avant même leur mise sur le marché », souligne le journal, qui ajoute que ces produits sont cependant souvent des contrefaçons. Selon Gaëtan Rudant, directeur de l’inspection à l’Agence de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), « on estime que, sur Internet, 6 médicaments sur 10 ne contiennent pas ce qui est attendu, avec des problèmes de sous-qualité plus ou moins graves, et 3 sur 10 ressemblent à la version originale légale mais présentent un problème de notice, donc d’information ». Les Echos soulignent qu’aussi bien les pays pauvres que riches sont touchés, « avec des risques sanitaires graves ».

Les Echos, 07/11

En Bref

Humanité Dimanche rend compte du problème de l’antibiorésistance. « Les bactéries résistantes se multiplient au rythme des alertes lancées aux Etats-Unis et par l’Union européenne », explique le journal. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la consommation d’antibiotiques en France « est repartie à la hausse depuis 5 ans », rapporte l’hebdomadaire. Humanité Dimanche, 07/11

Martin Hirsch, l’ancien patron d’Emmaüs, va remplacer Mireille Faugère, d’ici à quelques semaines, à la tête de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), indique Le Figaro. Selon le quotidien, cette éviction de Mireille Faugère serait liée à la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu. Le Figaro, 07/11

Dans son rapport d’évaluation intitulé « Utilité clinique du dosage de la vitamine », la Haute Autorité de Santé (HAS) se prononce « contre le dosage de la vitamine D en routine », explique Le Quotidien du Médecin. L’autorité sanitaire recommande de réserver le dosage sanguin de 25(OH)D « au diagnostic de rachitisme et d’ostéomalacie, aux mentions d’AMM des médicaments de l’ostéoporose et à certaines situations particulières (…) ». Selon elle, il y a de « nombreux domaines d’incertitudes » et une insuffisance de données. Elle souhaite donc « la réalisation d’études de qualité sur l’utilité du dosage ». Le Quotidien du Médecin, 07/11

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube