Synthèse de presse

08 septembre 2016

13h11 | Par INSERM (Salle de presse)

Eradiquer le virus Zika en infectant les moustiques

Le Figaro souligne qu’une bactérie rend les moustiques « incapables de transmettre la dengue ainsi que d’autres virus », comme Zika. Le laboratoire des maladies à transmission vectorielle de l’université de Monash, à Brisbane (Australie), « élève » des moustiques de l’espèce Aedes aegypti, principal vecteur de la dengue, du chikungunya et de Zika, que les chercheurs ont réussi à infecter par la bactérie Wolbachia. Cette dernière « empêche le virus de la dengue de se répliquer, rendant le moustique inoffensif pour l’homme », souligne le quotidien. Et d’ajouter que « des recherches plus récentes ont aussi démontré la même efficacité contre le chikungunya et Zika ».

Le Figaro, 08/09

En Bref

Le Dr Fabian Docagne, chercheur à l’Inserm au Centre Cyceron (Caen), explique dans Paris Match l’action d’un anticorps, mis au point avec son équipe, qui parviendrait à bloquer l’évolution de la sclérose en plaques. Il explique : « Notre anticorps, en agissant sur un récepteur (sorte de serrure permettant l’ouverture de la barrière) empêche les lymphocytes [T agresseurs] de traverser » la barrière hémato-encéphalique, paroi qui sépare le cerveau de la circulation sanguine. Cet anticorps « permet la fermeture de la porte d’entrée ».

Paris Match, 08/09

Le Point s’intéresse au CépiDC (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès) de l’Inserm qui reçoit les certificats des médecins actant un décès. L’hebdomadaire, qui a « pioché dans cette base », « a dressé un tableau des causes de décès en France en 2013 ».

Le Point, 08/09

Valeurs Actuelles indique que la Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer se déroulera le 21 septembre. Selon l’Inserm, cette maladie touchera 1,3 million de personnes en 2020. L’hebdomadaire souligne : « Quelque 120 molécules anti-Alzheimer sont à l’étude ; 80% visent à diminuer la production d’amyloïdes ».

Valeurs Actuelles, 08/09

Le Dr Serge Picaud, de l’Institut de la vision à Paris (CNRS/Inserm/UPMC) , fait le point, sur le site Femmeactuelle.fr, sur les « rétines artificielles de plus en plus performantes ». Des chercheurs « ont comparé, dans différentes situations, la vision d’un rongeur équipé du système artificiel à celle d’un rongeur normal ».

Femmeactuelle.fr, 07/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube