C'est dans l'air

La pollution de l’air extérieur classée cancérigène

17 oct. 2013 - 15h39 | Par INSERM (Salle de presse)

crédit photo : ©Fotolia

Le Centre International de Recherche sur le Cancer, agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé, a annoncé ce jeudi, qu’elle classifiait  la pollution de l’air extérieur comme cancérigène et ce, quelle que soit la région du monde où l’on réside.

Plusieurs experts se sont réunis à Lyon, afin d’analyser des études portant sur des milliers d’hommes et de femmes suivies pendant plusieurs décennies.

Dans un communiqué de l’International Agency for Research on Cancer (IARC), « les experts ont conclu qu’il existe des preuves suffisantes pour affirmer que l’exposition à la pollution de l’air extérieur provoque le cancer du poumon. Ils ont également noté une association positive avec un risque accru de cancer de la vessie».

Pour le moment, les résultats n’ont pas permis d’établir si un groupe particulier de la société (hommes,femmes, jeunes ou âgés) était plus vulnérables. Mais «les personnes les plus exposées à l’air pollué sont les plus vulnérables», a relevé le docteur Kurt Straif du CIRC.

L’IARC publiera, la semaine prochaine, ses conclusions de façon plus détaillée dans la célèbre revue médicale britannique « The Lancet« .

Pour plus d’informations, vous pouvez joindre Antoine Magnan, responsable de l’équipe Immunopathologie des maladies respiratoires et chef de service Pneumologie au CHU Nantes et Michel Aubier, co-directeur de l’unité Inserm Physiopathologie et épidémiologie de l’insuffisance respiratoire.

Communiqué de presse de l’IARC (en anglais)

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm La pollution de l’air extérieur classée cancérigène Lien : http://presse.inserm.fr/la-pollution-de-lair-exterieur-classee-cancerigene/9863/



fermer
fermer
RSS Youtube