C'est dans l'air

Le réveil très matinal, une tendance qui séduit de nombreux français

12 mai 2016 - 18h40 | Par INSERM (Salle de presse) | International

Avancer son réveil d’une heure ou deux pour courir, méditer, lire ou encore cuisiner, est une tendance qui gagne de nombreux adeptes, également appelés « morningophiles ». Préconisé par Hal Elrod dans son livre The Miracle Morning, ce mode de vie originaire des Etats-Unis, prône les vertus d’un réveil très matinal qui serait source de bien-être et de productivité.

Y a-t-il des bénéfices sur la santé ? Sommes-nous tous égaux face au sommeil ? Quels sont les risques liés au manque de sommeil ? Peut-on agir sur notre horloge interne ?

Autant de questions auxquelles Joëlle Adrien, neurobiologiste, directrice de recherche Inserm, est souvent confrontée dans le cadre des Ateliers de Gestion du Sommeil et de la Vigilance qu’elle anime à l’Hôtel-Dieu de Paris. Dans son livre Mieux dormir et Vaincre l’insomnie, elle explique les mécanismes du sommeil (la durée idéale, l’horloge biologique), se penche sur les différents troubles du sommeil et leurs remèdes, et délivre des conseils pour en améliorer la qualité.couple doing yoga

(c) Fotolia

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Le réveil très matinal, une tendance qui séduit de nombreux français Lien : http://presse.inserm.fr/le-reveil-tres-matinal-une-tendance-qui-seduit-de-nombreux-francais/23923/



fermer
fermer
RSS Youtube