Communiqués et dossiers de presse

L’Inserm lance un programme de développement d’une stratégie vaccinale de nouvelle génération contre le virus Ebola

Communiqué | 16 janv. 2015 - 12h42 | Par INSERM (Salle de presse)
Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie

Un projet d’essais cliniques, coordonné par l’Inserm, testant une vaccination préventive contre Ebola vient d’être sélectionné par la Commission Européenne. Le protocole prévoit d’inclure des participants en Europe et en Afrique pour évaluer la réponse immunitaire et la bonne tolérance d’une stratégie vaccinale dite « prime boost » basée sur l’utilisation de deux candidats vaccins développés par Janssen, société pharmaceutique de Johnson & Johnson.

Microscopic view of the ebola virus

© Fotolia

Parmi les recommandations de l’OMS pour mettre fin à la transmission de l’infection à virus Ebola et prévenir sa propagation internationale, figure le développement et l’accès rapide à des traitements et vaccins expérimentaux. Depuis le début de l’épidémie l’ensemble de la communauté scientifique française et internationale est mobilisé pour atteindre ces objectifs.

A cet égard, l’Inserm participe à un partenariat académique avec la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM), l’industriel (Crucell Holland B.V, l’une des sociétés Janssen), l’Université d’Oxford ainsi qu’une collaboration avec le centre Muraz, pour développer de la phase 1 à la phase 3 une vaccination associant deux vaccins dérivés de vecteurs viraux (Ad26.ZEBOV et MVA-BN-Filo ). Soutenu dans la phase de montage par Inserm Transfert, ce projet vient d’être sélectionné pour un financement par la Commission Européenne dans le cadre du deuxième appel à projets IMI2 (Innovative Medicines Initiative). Dans ce programme, l’Inserm conduira les essais de phase 2 (projet EBOVAC 2) en Europe et en Afrique sous la coordination du Pr Rodolphe Thiébaut.

Ces essais de phase 2 évalueront la tolérance et la qualité de la réponse immunitaire de la stratégie vaccinale. Ces essais compléteront les essais de phase 1 en cours en Angleterre et aux Etats-Unis et dans un futur proche en Afrique, qui seront disponibles en mars 2015 et seront déterminants pour mettre en place l’évaluation de l’efficacité en zone à risque.

« Cette stratégie, contrairement aux protocoles de vaccination classiques fondés sur une ou plusieurs administrations du même vaccin, repose sur le concept d’une vaccination en plusieurs étapes avec deux vecteurs différents pour exposer l’organisme de plusieurs façons aux mêmes antigènes. Il s’agit d’une approche nouvelle dans la mise au point d’un vaccin contre Ebola » déclare le Pr Yves Lévy, Pdg de l’Inserm.

Les conventions de subvention du projet étant encore en cours de finalisation, les informations finales, dont le budget, seront publiées une fois les accords signés.

POUR CITER CET ARTICLE :
Communiqué – Salle de Presse Inserm L’Inserm lance un programme de développement d’une stratégie vaccinale de nouvelle génération contre le virus Ebola Lien : http://presse.inserm.fr/linserm-collabore-a-un-programme-de-developpement-dune-strategie-vaccinale-de-nouvelle-generation-contre-le-virus-ebola/17481/
fermer
fermer
RSS Youtube