Synthèse de presse

07 juillet 2014

12h39 | Par INSERM (Salle de presse)

Impression 3D Laser du vivant : l’approche innovante de Bordeaux

BFM TV et Sud Ouest présentent les travaux menés depuis 2005 par Fabien Guillemot, chercheur Inserm, et son équipe, au sein du laboratoire Inserm-Université de Bordeaux. Un dispositif de bio-impression par laser a été conçu afin de produire de la matière vivante cellulaire. Sud Ouest explique que cette nouvelle technologie « permet la fabrication de tissus complexes grâce à l’impression d’encres biologiques », comme des « cellules de la couche superficielle de la peau avec ongles, poils, cheveux, et de collagène ». Dans un entretien diffusé sur BFM TV, Fabien Guillemot précise qu’à court terme, ces tissus pourront être utilisés par les industries pharmaceutiques et cosmétiques pour tester l’efficacité et la toxicité des molécules utilisées.

BFM TV, 5-6/07, Sud Ouest, 6/07

Pour en savoir plus: lire le dossier de presse « Impression 3D Laser du vivant : quelles avancées pour demain? » sur la salle de presse

En Bref

Libération se penche sur les recherches sur les effets de la lumière sur la santé, laissant « entrevoir un boom des usages thérapeutiques ». Claude Gronfier, chercheur en chronobiologie de l’Inserm à Bron (Lyon), explique qu’a été découverte l’influence de la lumière sur l’horloge biologique via « les cellules ganglionnaires à mélanopsine ». Le quotidien explique que ces dernières sont « directement reliées à l’horloge biologique qui, à son tour, contrôle plus d’une trentaine de structures cérébrales ».

Libération, 07/07

Le journal Les Echos rend compte du plan Big Data validé par le ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, qui compte deux projets. L’un des deux, porté par la société IntegraGen, aux côtés de l’Inserm, de l’Institut Gustave Roussy et de Sogeti (Capgemini), vise à exploiter des données issues du séquençage du génome. L’objectif est d’interpréter les données afin « d’éviter 20% des traitements lourds » (par exemple la chimiothérapie) inadaptés chez certains patients, et permettre une économie de 30 000 à 50 000 euros de traitement.

Les Echos, 07/07

Des chercheurs de Boston, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature, ont réussi à « recréer une cornée humaine fonctionnelle à partir de cellules souches adultes », souligne Le Figaro. Dans cette optique, ils ont utilisé une molécule appelée ABCB5, spécifiquement présente sur l’enveloppe des cellules souches de la cornée et d’autres tissus.

Le Figaro, 07/07

Une étude, menée par l’université de l’Illinois à Chicago, présentée la semaine dernière à la conférence annuelle de la Société européenne de reproduction humaine, révèle que « traiter l’infertilité n’augmente pas les risques de cancer », souligne Le Parisien. Les chercheurs ont suivi, pendant trente ans, 10 000 femmes ayant reçu des traitements contre l’infertilité entre 1965 et 1988 dans cinq hôpitaux américains.

Le Parisien, 07/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube