Synthèse de presse

11 juillet 2016

12h44 | Par INSERM (Salle de presse)

Etiquetage alimentaire : enquête sur les conflits d’intérêts

Le Monde publie une enquête, reprise sur Bfmtv.com, révélant les conflits d’intérêts qui « jettent le doute sur l’impartialité d’une étude sur l’étiquetage alimentaire, demandée par la ministre Marisol Touraine début 2016 » à la Direction générale de la santé. Cette étude vise à comparer quatre systèmes d’étiquetage : celui de la grande distribution, celui de l’agroalimentaire, les feux tricolores appliqués au Royaume-Uni et le système à cinq couleurs, « développé par une équipe de chercheurs de Paris-XIII/Inserm ». Deux comités, l’un de pilotage et l’autre scientifique, ont été mis en place pour superviser l’organisation et la réalisation de cette étude. Le quotidien indique qu’ « une partie des experts mandatés par le ministère de la santé entretiennent des liens, parfois non déclarés, avec l’industrie ». Le quotidien indique aujourd’hui qu’Yves Lévy a quitté le comité de pilotage, « ses réserves et critiques sur la rigueur méthodologique de l’étude jusqu’à sa conduite n’ont pas été prises en compte », précise le journal.

Bfmtv.com, 08/07, Le Monde, Le Monde 09/07 & 11/07

Zika : premier décès aux Etats-Unis dans la zone continentale

L’AFP rapporte que « les autorités sanitaires américaines ont annoncé [le 8 juillet] le premier décès ayant résulté d’une infection par le virus Zika dans la partie continentale des Etats-Unis ». Les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) indiquent « avoir été informés par les autorités de santé publique de l’Utah du décès d’un habitant qui a subi une infection par le virus Zika après avoir voyagé dans une zone où la transmission du virus est active ». Ils ajoutent que « les tests de laboratoire effectués dans l’Utah étaient positifs pour le Zika mais la cause exacte de la mort n’a pas été déterminée ».

AFP, 08/07

En Bref

Selon une information de l’AFP, reprise par La Tribune, « le laboratoire pharmaceutique portugais Bial a définitivement abandonné les recherches sur la molécule testée lors de l’essai clinique de Rennes, marqué par la mort d’un volontaire français en janvier ». Une porte-parole du laboratoire a indiqué : « La priorité de Bial est d’éclaircir en profondeur ce qui s’est passé lors de l’essai clinique et, dans ce but, continue à faire des études pour comprendre les causes de l’accident ».

La Tribune, 09/07

Le Journal du Dimanche rend compte de la mise au point par des chercheurs dont Nickolas Papadopoulos, professeur à la faculté de médecine Johns-Hopkins, d’un test génétique capable de détecter des fragments d’ADN cancéreux dans le sang. Ce test « pourrait aider les médecins à déterminer quels malades traités par une tumeur du côlon de stade 2 ont besoin de traitements supplémentaires », explique le journal.

Le Journal du Dimanche, 10/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube