Synthèse de presse

12 septembre 2016

12h24 | Par INSERM (Salle de presse)

Les Français méfiants à l’égard des vaccins

Le Monde et La Tribune présentent une enquête, réalisée dans 67 pays sur plus de 65 000 personnes et publiée dans la revue EBioMedicine, qui révèle que « la France est le pays qui se méfie le plus des vaccins ». Ainsi, 41% des Français estiment que ces produits ne sont pas sûrs. Près de 17% doutent de leur efficacité et 12% estiment que les vaccins infantiles ne sont pas importants, explique Le Monde. Cette étude, « la plus large jamais réalisée sur les opinions vis-à-vis des vaccins », a été effectuée par des chercheurs du Vaccine Confidence Project (« Projet confiance dans les vaccins ») à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, en collaboration notamment avec l’Imperial College de Londres et plusieurs équipes françaises.

Le Monde, La Tribune, 10/09

Pollution aux gaz d’échappement de moteur diesel : danger pour le foetus

Dans l’émission « ça va beaucoup mieux » sur RTL, Michel Cymes rend compte d’une étude, menée chez l’animal par des équipes de l’Inra et de l’Inserm, montrant qu’une trop forte exposition aux particules fines peut avoir de lourdes conséquences sur le fœtus. Les chercheurs ont constaté que des nanoparticules de diesel inhalées sont capables de traverser la barrière placentaire et d’atteindre le sang fœtal.

Rtl.fr, 09/09

En Bref

Le Quotidien du Pharmacien présente les travaux d’une équipe de chercheurs français pilotée par Catherine Lavazec, à l’Institut Cochin (Inserm/CNRS/Université Paris-Descartes), qui montre que « le Viagra bloque la propagation du paludisme ». Le journal explique : « L’IPDE-5 sildénafil (Viagra) empêchait le parasite Plasmodium falciparum de rester facilement dans la circulation sanguine, et donc d’être propagé par les moustiques anophèles ».

Le Quotidien du Pharmacien, 08/09

Le Figaro, qui publie un dossier sur les vaisseaux sanguins, rend compte d’un essai clinique américano-polonais de reconstitution d’un segment vasculaire chez 60 insuffisants rénaux sous dialyse. Didier Letourneur, directeur de l’Unité Inserm 1148 « Laboratoire de recherche vasculaire translationnelle » estime que « c’est une belle démonstration, un modèle, mais une micro-application très spécifique dont il faudra démontrer si elle est adaptable ou pas à d’autres localisations, si elle résiste aux contraintes de flux, de pression… ».

Le Figaro, 12/09

Les Echos indiquent que « dès le mois de mars 2017 en Europe [seront disponibles] les premiers tests permettant de savoir si une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde est susceptible d’être efficacement traitée par des anti-TNF alpha ». Selon le quotidien, « fruits de six ans de recherche et d’un investissement de 30 millions d’euros, ces tests font encore l’objet d’ultimes essais cliniques dans le cadre d’un accord de partenariat entre Firalis, une société de biotech alsacienne (…), et l’américain HTG Molecular Diagnostics ».

Les Echos, 12/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube