Synthèse de presse

14 avril 2014

12h11 | Par INSERM (Salle de presse)

« Deux nouveaux organes cultivés en laboratoire » : le nez et le vagin

Le Figaro s’intéresse aux deux nouveaux organes cultivés en laboratoire : le nez et le vagin font désormais partie de la liste des greffons reconstitués à partir des cellules de patients. Ces travaux ont été présentés dans la revue The Lancet. Quatre jeunes filles, âgées de 13 à 18 ans, atteintes du syndrome MRKH, une maladie congénitale rare caractérisée par l’absence partielle ou totale du vagin et de l’utérus, ont bénéficié d’une implantation de vagins artificiels, après reconstitution de l’organe manquant en laboratoire par des chercheurs américains et mexicains. Huit ans après l’opération, aucune dysfonction particulière n’a été signalée. Par ailleurs, des chercheurs du CHU de Bâle (Suisse) ont permis, après ablation de la tumeur, à cinq patients souffrant d’un cancer cutané au niveau du nez, « de conserver des narines fonctionnelles et d’apparence normale ».

Le Figaro, 12/04

Etude internationale sur la consommation de drogues

Libération rend compte de l’édition 2014 de l’étude internationale Global Drug Survey incluant pour la première fois la France. Le quotidien explique que cette enquête, à laquelle il a participé, fait la promotion d’une « meilleure connaissance des substances, légales ou pas » et de « leur usage raisonné ». Adam Winstock, psychiatre londonien, considère que les risques seraient mieux réduits si l’abstinence ne se trouvait pas au cœur des messages officiels. Libération détaille, produit par produit, les conclusions de l’étude. Par exemple, concernant l’alcool, « seulement 38,5% des utilisateurs dépendants ou menaçant de le devenir en sont conscients ». Adam Winstock considère que la France doit être vigilante à propos du risque d’addiction aux médicaments sur ordonnance. Il explique en effet que le pays pourrait «se retrouver dans la position des Etats-Unis où, selon lui, les opioïdes légaux (analgésiques) provoquent plus d’overdoses mortelles que l’héroïne».

Libération, 14/04

En Bref

20 Minutes Grand Paris se penche sur le lancement aujourd’hui d’une grande enquête sur la santé des Français, baptisée « Esteban », par l’Institut national de veille sanitaire (InVS). Elle sera menée auprès de 5 000 personnes (4 000 adultes et 1 000 enfants). L’objectif est, selon Agnès Lefranc, directrice du département santé et environnement à l’InVS, « d’avoir une photographie aussi précise que possible. Pour cela, nous allons nous intéresser à l’exposition aux polluants, aux habitudes alimentaires, à la condition physique et aux maladies dites chroniques ». Les résultats de l’étude seront dévoilés en 2016.

20 Minutes Grand Paris, 14/04

Le Figaro consacre un article aux moyens déployés par le deuxième laboratoire français, Servier, pour « combler son retard dans la recherche ». En plus d’une réorganisation interne, ce dernier mise notamment sur les partenariats avec les instituts de recherche (Inserm, CNRS, Institut Curie) et les entreprises privées. Il comptabilise à ce jour une trentaine de projets en phase d’essais cliniques, dont 14 concernent de nouvelles molécules.

Le Figaro, 14/04

Le Parisien s’intéresse au non-lieu que la justice s’apprête à prononcer, presque 20 ans après l’affaire de la vache folle, sur « ce dossier sensible de santé publique ». Jean-Louis Thillier, consultant scientifique européen et ancien expert judiciaire, explique, dans une interview au quotidien, qu’« on a longtemps surestimé le nombre de décès humains à venir. Aujourd’hui, on le sous-estime ». Et souligne que « le prion a une période d’incubation qui peut aller jusqu’à cinquante ans ».

Le Parisien, 14/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube