Synthèse de presse

14 septembre 2015

12h41 | Par INSERM (Salle de presse)

Le coût élevé des drogues pour la France

Une étude financée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) estime que le coût des drogues licites et illicites pour la France s’élève à 250 milliards d’euros par an, rapporte Le Monde. L’économiste Pierre Kopp, auteur de ce travail, « a pris en compte le coût des vies perdues, le montant des dépenses publiques de soins, de prévention et de répression, mais aussi les recettes fiscales liées à ces produits ou encore les économies générées par les retraites non versées », explique Le Monde. Il a ainsi évalué à 120 milliards d’euros le prix de l’alcool comme celui du tabac. Les drogues illicites, quant à elles, « pèsent pour 8,7 milliards d’euros », souligne le quotidien. Pierre Kopp souligne : « Ce rapport doit permettre de prendre conscience du coût important des drogues pour la collectivité ».

Le Monde, 12/09

Les risques du Gardasil démentis dans une étude

Le Journal du Dimanche rend compte d’une vaste étude menée auprès de 2 millions de jeunes filles qui révèle que le vaccin Gardasil, visant à prévenir le cancer du col de l’utérus, « accusé d’avoir provoqué des scléroses en plaques, est sûr ». Ce travail réalisé par l’Agence du médicament (ANSM), a comparé l’état de santé des filles ayant reçu une injection de vaccin et celui des non-vaccinées. Selon le rapport, « il n’a pas été mis en évidence d’augmentation globale du risque de survenue d’une maladie auto-immune ». Cependant, l’étude de l’Agence du médicament constate « une très légère augmentation du risque de développer un syndrome de Guillain-Barré (SGB), un trouble rare […]  caractérisé par une faiblesse des membres allant rarement jusqu’à la paralysie », ajoute le journal.

Le Journal du Dimanche, 13/09

En Bref


Le Figaro s’intéresse à la relation que l’homme entretient avec les objets technologiques. Selon Yann Leroux, membre de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines, ils « sont devenus des appuis de construction identitaire ». Serge Tisseron, psychiatre, met en garde : « Nous risquons de confondre ces objets intelligents avec des êtres vivants ». Le Monde indique par ailleurs que les objets connectés, en plein boom, « ont fait de l’automesure un nouveau sport, qui peut virer à l’obsession ».

Le Figaro, Le Monde 14/09

Selon des travaux menés par l’Inserm de Montpellier, relayés par la start-up Sensorion, des comprimés ou des patchs contre les pertes d’audition et les acouphènes pourraient dans quelques années remplacer les appareils auditifs, a indiqué Europe 1.

Europe 1, 14/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube