Synthèse de presse

17 juin 2013

12h53 | Par INSERM (Salle de presse)

Colloque sur la maltraitance des enfants

Un colloque sur la maltraitance des enfants, co-organisé par le sénateur André Vallini, s’est déroulé, le 14 juin, au Sénat, indiquent l’AFP, Le Monde, RFI et France Info. Selon les participants, « ce phénomène est encore mal connu en France », explique l’agence de presse. André Vallini a souligné que « selon des estimations sérieuses, un à deux enfants [meurent] chaque jour en France de violences infligées par des adultes, le plus souvent leurs parents ». Selon André Vallini, qui appelle à ce que la lutte contre la maltraitance des enfants soit déclarée « grande cause nationale » en 2014, cette maltraitance est « difficile à combattre », notamment « parce que la violence envers les enfants est un phénomène si dérangeant qu’il reste souvent occulté ». Selon la pédiatre Anne Tursz, directeur de recherche à l’Inserm, les homicides de bébés de moins d’un an sont largement sous-estimés. Elle a estimé qu’il y en a « probablement de l’ordre de 250 par an, plutôt que les 15 à 20 victimes officiellement enregistrées ». André Syrota, Président Directeur-Général de l’Inserm, a indiqué que « notre pays est bien loin d’avoir pris toute la mesure » de ce phénomène qui représente un « problème de société, et un problème de santé publique ». Il a expliqué que les maltraitances ont « des conséquences à long terme en matière de santé physique et mentale ». Selon lui, « pour pallier nos connaissances lacunaires, il convient de développer des études longitudinales » pour identifier « toutes les causes et toutes les conséquences des violences faites aux enfants ».

RFI, 13/06, AFP, France Info, 14/06, Le Monde, 15/06

La régénération des neurones

Une étude suédoise, dont les résultats viennent d’être publiés, démontre que « la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe de l’homme, qu’on croyait infime, est loin d’être négligeable, puisqu’elle représente chaque année presque 2% de neurones nouveaux dans cet organe siège du stockage des souvenirs », rapporte Le Figaro. Selon Claire Rampon (CNRS UMR 5169, Toulouse), qui travaille sur les liens entre mémoire, plasticité et vieillissement, « cette production se maintiendrait de façon stable jusqu’à un très grand âge. ». Elle indique que chez les souris âgées, normales ou modèles d’Alzheimer, la production de nouveaux neurones se poursuit, mais leurs maturation est plus lente. « En stimulant les souris par des exercices de cognition ou du sport, nous constatons que cette neurogénèse s’accélère. ». Le Pr Hélène Amieva, psycho-gérontologue (Unité Inserm 897, Bordeaux), souligne : « On connaît grâce à la cohorte Paquid, suivie depuis 25 ans l’effet protecteur d’un haut niveau socioculturel. Un cerveau stimulé tout au long de sa vie a développé un meilleur réseau neuronal (…) ».

Le Figaro, 17/06

En Bref

Suite à la vaste expertise collective de l’Inserm établissant un lien entre les pesticides et plusieurs maladies graves comme des cancers (cf synthèse de presse du 13 juin), les ministres en charge de la Santé, de l’Agriculture et de l’Ecologie ont annoncé vendredi dans un communiqué commun avoir saisi l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire)  » afin qu’elle évalue l’impact de ces nouvelles données sur les autorisations nationales existantes’’ . Au niveau européen, ils feront part de « ces nouveaux éléments » en vue de « la réévaluation des substances actives autorisées au niveau communautaire ». AFP, 14/06

Reprise information presse du 13/06: « Pesticides : Effets sur la santé, une expertise collective de l’Inserm »

Libération et Le Journal du dimanche émettent des doutes sur la responsabilité dans le décès de quatre personnes de boîtes de Furosémide qui auraient contenu un somnifère (zopiclone). Selon Libération, « l’enquête sanitaire n’a pas démontré de lien entre les quatre décès signalés et le contenu des boîtes du diurétique ». Des analyses toxicologiques sont cependant en cours pour deux des décès, afin de rechercher d’éventuelles traces de somnifère dans le sang.
Libération, 15/06, Le Journal du dimanche, 16/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube