Synthèse de presse

18 juillet 2016

12h35 | Par INSERM (Salle de presse)

Conférence internationale sur le sida

La 21e conférence internationale sur le sida se déroule, à partir d’aujourd’hui et jusqu’à vendredi, en Afrique du Sud, à Durban, rapporte Le Figaro. Y participeront « l’élite des chercheurs scientifiques et médicaux et les décideurs du monde entier », explique le journal. Si de nombreux progrès ont été réalisés, il reste encore beaucoup à faire pour atteindre l’objectif affiché : mettre fin à l’épidémie d’ici à 2030, souligne-t-il. Dans un rapport récent, l’Onusida rend compte de la situation alarmante concernant les nouvelles infections chez les adultes, dont le nombre n’a pas diminué depuis au moins cinq ans. Selon Michel Sidibé, directeur exécutif de l’Onusida, qui accorde une interview à Libération, « nous sommes à un moment critique ». Selon lui, en cas de résurgence de nouvelles infections, « l’épidémie deviendra impossible à maîtriser ». Les 500 conférences et sessions prévues lors de cet événement auront notamment pour thème : la recherche sur un traitement fonctionnel, celle sur les vaccins et les pistes ouvertes par les « ciseaux » génétiques.

Le Figaro, Libération, 18/07

Les systèmes robotiques en santé

Dans son émission Votre santé m’intéresse, la chaîne BFM Business s’est intéressée aux systèmes robotiques en santé. Etait invité Nathanaël Jarrassé, chargé de recherche au sein de l’équipe « Agathe », Unité Inserm 1150 « Institut des systèmes intelligents et de robotiques ». Les progrès sont considérables. L’axe principal de recherche de cette équipe s’articule autour de la « comanipulation », c’est-à-dire la réalisation d’une tâche, de façon simultanée et co-localisée, par un opérateur humain et un système robotique.

BFM Business, BFM TV, 16/07

En Bref

L’AFP rapporte que « le premier cas d’une femme ayant transmis le virus Zika à un homme lors d’une relation sexuelle non protégée a été signalé par les autorités sanitaires new-yorkaises », selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

AFP, 15/07

Le Monde explique que « 22 adolescents suivent un programme de reconstruction de l’Association des victimes du terrorisme ». Le projet Papillon de l’Association française des victimes du terrorisme (AFVT) est un programme d’été de thérapie intensive pour des jeunes victimes d’actes terroristes, conçu sur trois ans.

Le Monde, 17/07

Le Parisien souligne qu’« alors qu’un nouveau drame vient de frapper la ville de Nice, une vaste étude est menée, en partenariat avec l’Université Paris-XIII, sur les conséquences des attaques de novembre ». Cette vaste enquête épidémiologique est menée en ligne, jusqu’au 1er octobre, par l’agence nationale Santé publique France (SPF), en partenariat avec l’Université Paris-XIII et avec le soutien de l’AP-HP. Elle s’adresse aussi bien aux victimes qu’à leurs proches ou aux secours.

Le Parisien, édition Seine-Saint-Denis, 18/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube