Synthèse de presse

19 mai 2014

14h20 | Par INSERM (Salle de presse)

Le virus de la rougeole contre le cancer


Les chercheurs de la Mayo Clinic de Rochester, aux Etats-Unis, ont permis à une femme, d’ un cancer incurable de la moelle osseuse, d’être en rémission complète en la traitant avec « une dose massive de virus modifié » de la rougeole, rapportent Le Figaro ainsi qu’Europe 1 et RTL. Ce virus de rougeole atténué a pu « aller s’attaquer spécifiquement aux cellules cancéreuses », souligne Le Figaro. Ce dernier note cependant que, pour une deuxième malade, ayant bénéficié du même traitement, « les résultats sont moins favorables », la progression du cancer ayant repris. Les résultats pour les quatre autres patients de l’essai n’ont pas été révélés. Le Pr Stephen Russel, qui a dirigé l’étude, ne veut pas parler de guérison du cancer à ce stade : « C’est un pas très important dans cette direction, mais nous n’avons encore guéri personne. L’une de nos patientes a une réponse importante et durable au traitement, cela signifie juste que nous espérons la guérison à notre portée avec ce type de thérapie ».

Europe 1, RTL, 16/05, Le Figaro, 17/05

« Mind-Mirror », pour voir son cerveau en pleine action

Le Figaro présente le dispositif de l’Inria, « Mind-Mirror », qui permet « comme dans un miroir », de se voir sur un écran et de visualiser « les zones du cerveau » utilisées en temps réel grâce à dispositif de réalité augmentée. Ce prototype, conçu par l’institut national de recherche en informatique et en automatique, à Rennes, et ses partenaires, « pourrait ouvrir la voie à des applications médicales », estime le quotidien. Les chercheurs de l’Inria estiment en effet que le « Mind-Mirror » pourrait améliorer le « ‘‘neurofeedback’’ en permettant de voir une représentation de l’ensemble de son cerveau en action (…) » et ainsi d’apprendre à se concentrer ou à se détendre. Selon ces derniers, « plusieurs pathologies pourraient être soignées », comme « les troubles de l’attention, notamment chez les enfants hyperactifs (…) ».

Le Figaro, 17/05

En Bref

La Provence et L’Hérault du jour rendent compte de l’organisation, vendredi dernier, de l’opération « Destination Labo ». Sur le campus de Luminy, deux classes de CM2 de l’école primaire de la Rouvière ont ainsi pu découvrir à l’Institut de neurobiologie de la Méditerranée « l’anatomie et le fonctionnement du cerveau en totale immersion au cœur de la recherche scientifique ». Selon le quotidien marseillais, « pour son 50e anniversaire, l’Inserm tenait à faire découvrir à ces enfants les espaces d’expériences et installations techniques de leurs locaux ». A Montpellier, « trois classes de primaire ont ainsi pu s’immerger vendredi dans l’univers de la biologie, au sein de la nouvelle structure Génopolys ». La Provence, 17/05, L’Hérault du jour, 18/05

Le Figaro publie un dossier sur l’épilepsie dans lequel il explique que la diversité de la maladie « rend son diagnostic et son traitement parfois difficiles ». Le journal souligne que « la recherche avance ». Celle-ci a déjà identifié « une vingtaine de gènes associés à des épilepsies rares ou aux mécanismes d’excitabilité neuronale », ajoute le quotidien. Les molécules disponibles aujourd’hui permettent de « trouver pour la plupart des malades l’équilibre optimal entre efficacité et effets secondaires ». Cependant, 30% des épilepsies sont résistantes aux médicaments et seules 10% permettent la chirurgie. Le Figaro, 19/05

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube