Synthèse de presse

19 septembre 2016

11h56 | Par INSERM (Salle de presse)

L’usage des transports en commun contribue de manière significative à l’activité physique des Franciliens

Une étude, réalisée par l’Inserm et le Syndicat des transports en commun en d’Ile-de-France (Stif), révèle que les usagers du transport en commun en Ile-de-France font en moyenne une demi-heure d’activité physique par jour, via leurs déplacements. « Les 29% des Franciliens qui utilisent les transports (…) dépensent ainsi 180 kcal », précise cette étude. Basile Chaix, directeur de recherche Inserm, estime que « les transports en commun pourraient être un levier pour la santé publique ». L’AFP ajoute que « l’étude concerne les Franciliens âgés de 35 à 83 ans. Elle est basée sur le croisement des résultats de l’étude Record GPS menée en 2012-2013 par l’Inserm, (…) et de l’Enquête globale transport 2010, de l’Observatoire de la mobilité en Ile-de-France (Omnil) ».

Lire le communiqué « Franciliens + transports en commun = Champions de l’activité physique au quotidien » sur la salle de presse de l’Inserm.

AFP via 20minutes.fr, Santemagazine.fr, 16/09, Le Parisien, édition Paris, 19/09

Les ultrasons testés pour traiter des cancers

Reuters indique que « des chercheurs français vont expérimenter sur l’homme, à partir de l’année prochaine, l’utilisation d’ultrasons pour le diagnostic et le traitement du cancer colorectal, une première mondiale ». Selon le Pr Ayache Bouakaz, directeur de recherche à l’Inserm, « la qualité de l’image, durant une échographie, se trouve limitée par la barrière tumorale ». Et d’expliquer : « L’injection de microbulles, de quelques microns de diamètre, couplée aux ultrasons permet de rendre cette barrière perméable durant l’échographie ». La chimiothérapie pourrait également bénéficier de ce couplage. Une quinzaine de patients traités pour un cancer colorectal auprès du service du Pr Thierry Lecomte du Centre hospitalier régional universitaire de Tours, testeront, début 2017, ce nouveau traitement durant un an. Le Pr Bouakaz souligne : « Nous allons traiter certaines métastases avec chimiothérapie, bulles et ultrasons, d’autres avec chimiothérapie standard, ceci afin d’évaluer l’efficacité de ces essais cliniques ».

Reuters via Lefigaro.fr, 16/09

En Bref

Le Monde souligne que le feu vert sera donné, le 26 septembre, pour « l’évaluation grandeur nature de quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel des aliments ». Cette expérimentation qui durera dix semaines concernera 60 supermarchés. Les modalités de cette étude ont été présentées, le 16 septembre, au ministère des affaires sociales et de la santé, lors d’une conférence de presse. Parmi les quatre logos testés figure « le « Nutri-Score », mis au point par l’Inserm et l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren) dirigée par le Pr Serge Hercberg ».

Le Monde, 18/09

Les Echos notent que « des chercheurs de l’Inserm (Unité 1148 « Laboratoire de Recherche Vasculaire Translationnelle » se sont inspirés des propriétés de flexibilité des algues pour créer des vaisseaux sanguins synthétiques ».

Lire l’article du magazine Science & Santé N°31 (avril/mai 2016).

Les Echos, Le Télégramme Rostrenen – Loudéac, 19/09

Une étude, réalisée par des chercheurs anglais de l’université d’Exeter et publiée dans l’International Journal of Obesity, qui a consisté à suivre une cohorte de 347 enfants durant dix ans, a permis de comprendre pourquoi de nombreux enfants prennent du poids autour de la puberté, souligne Le Figaro. L’étude a constaté que le métabolisme de base de ces enfants devenait plus économe entre 10 et 15 ans. Ainsi, la dépense énergétique de base diminuait d’un quart durant cette tranche d’âge.

Le Figaro, 19/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube