Synthèse de presse

02 février 2015

13h03 | Par INSERM (Salle de presse)

Les Français sous-estimeraient le taux de guérison des cancers

Selon les résultats d’un sondage Ipsos/Fondation ARC, présentés par Le Figaro, pour 57% des Français, le cancer « reste la maladie qui fait le plus peur (…) en dépit des progrès considérables de ces vingt dernières années », devant la maladie d’Alzheimer (19 %), le sida (8 %) et les maladies cardiovasculaires (8 %). Selon ce même sondage, même si deux tiers des Français se disent « bien informés sur la fréquence des dépistages organisés », seulement 27% savent que l’on guérit aujourd’hui un cancer sur deux. La majorité estimant que ce n’est le cas que pour un cancer sur trois. Axelle Davezac, directrice de la Fondation ARC, estime que les Français « n’ont pas du tout la perception positive et constructive de la situation actuelle ». La Fondation ouvre un site (www.innovation-cancer.org) afin de mieux informer le grand public et les professionnels de santé sur les innovations « en passe de révolutionner le traitement du cancer », ajoute le quotidien.

Le Figaro, 02/02

En Bref

Selon Les Echos, les virus comme « nouveaux alliés de la médecine », feraient « leur entrée dans l’arsenal thérapeutique ». Selon le journal, « une compétition internationale (…) s’est engagée pour dresser le catalogue des bactériophages utiles ». Par ailleurs, Marc Grégoire, directeur de recherche à l’Inserm, a déposé, avec un collègue de l’Institut Pasteur, les statuts d’une société, Oncovita, qui va produire un vaccin contre le cancer de l’amiante.

 Les Echos, 02/02

Dans une étude publiée en ligne dans les Mayo Clinic Proceedings, des chercheurs américains, qui ont analysé les données existantes, estiment que « le fructose est le principal moteur du diabète », indique Le Monde. Selon les chercheurs, la littérature scientifique montre que « l’ajout de fructose – que ce soit sous forme de saccharose ou de sirop de maïs à haute teneur en fructose – est associé à une série d’effets biologiques indésirables chez l’homme comme chez l’animal ». Le quotidien ajoute : « En France, 4,6% de la population serait globalement diabétique de type 2 mais l’Inserm considère que ce pourcentage est ‘‘largement sous-estimé’’ ».

 Le Monde, 31/01

Le Figaro explique que la demande de places en établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante va exploser d’ici à 2030. Jean-Marie Robine, gérontologue, démographe et directeur de recherche Inserm, souligne : « (…) Si l’espérance de vie explose, l’espérance de vie sans incapacité, elle, stagne. Les années de vie que l’on gagne ne sont pas identiques à celles de nos vingt ans, mais plutôt à celles de nos quatre-vingts ou quatre-vingt-dix-ans ! ».

Le Figaro, 02/02

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube