Synthèse de presse

20 janvier 2014

13h05 | Par INSERM (Salle de presse)

Autisme : lien entre perturbations des sens et déficits de langage et communication


Le Figaro rend compte d’une étude, réalisée par l’université de Vanderbilt (Tennessee) et publiée récemment dans Journal of Neurosciences, qui révèle que « les déficits de langage et de communication des enfants autistes seraient liés à une mauvaise capacité à intégrer des informations auditives et visuelles ». Les chercheurs ont mené leur étude sur des enfants autistes, dits de « haut niveau » (c’est-à-dire sans déficience intellectuelle), âgés de 6 à 18 ans. Ils leur ont demandé de réaliser certaines tâches mobilisant simultanément l’audition et la vision. Les résultats ont montré un délai entre le traitement de l’information vue et celle qui est entendue chez ces enfants, indique le quotidien. Marie Gomot, chargée de recherche à l’UMR930 Inserm-université François-Rabelais de Tours, estime que ces résultats ont le mérite d’appuyer expérimentalement des comportements souvent observés chez les patients. Elle ajoute cependant que « ces patients de haut niveau ne sont pas représentatifs de tous les patients autistes (…) ». Les personnes les plus jeunes et de plus bas niveau « seraient justement ceux chez qui les troubles de la perception sensorielle seraient les plus sévères », indique le quotidien.

Le Figaro, 20/01

Des lentilles de contact intelligentes pour diabétiques

La Tribune présente le « nouveau projet fou de Google » : les lentilles de contact intelligentes pour diabétiques. Ces lentilles, actuellement à l’état de prototype, « sont munies de microprocesseurs miniaturisés et connectés qui permettent de mesurer l’évolution de la glycémie seconde par seconde », explique le quotidien. Ce dernier ajoute que l’entreprise « tente actuellement d’intégrer dans ses lentilles une diode électroluminescente miniature qui avertira le porteur chaque fois que son taux de sucre approchera d’un niveau à risque ». Google prévoit de rechercher « des partenaires qui ont une expertise dans ce type de produits ».

La Tribune, 20/01

En Bref


France O rend compte d’un séminaire consacré aux maladies infectieuses et émergentes liées aux champignons à l’Institut Pasteur de la Guyane qui a eu lieu la semaine dernière. Pour faire face à l’histoplasmose, l’objectif est de créer une unité de recherche de pointe en Guyane. Mathieu Nacher, directeur du centre d’investigation clinique à l’hôpital de Cayenne-Inserm, explique que chez les immuno-déprimés atteints de l’histoplasmose, l’infection fongique, provoquée par les déjections de chauve-souris, se dissémine dans tous les organes du corps et conduit au décès du malade. France O, 17/01
Le Figaro consacre un article à Internet qui permet de « révéler les épidémies ». Selon le quotidien, « Google, Twitter et autres ‘‘data brokers’’, qui commercialisent des bases de données, participent désormais pleinement à la veille épidémiologique ». Le journal explique que les autorités britanniques ont lancé récemment un programme destiné à surveiller la progression de la gastro-entérite sur Twitter. Vincent Auvigne, qui conçoit les cartes épidémiques de Celtipharm à partir des achats réalisés dans un réseau de 4 600 pharmacies, explique : « Nous voyons les mêmes choses que Sentinelles, mais nous les voyons en avance ». Le quotidien souligne cependant que les données fournies par ces nouveaux outils nécessitent d’être validées par celles obtenues par des réseaux classiques du type Sentinelles. Le Figaro, 18/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube