Synthèse de presse

21 mars 2016

12h07 | Par INSERM (Salle de presse)

L’innovation médicale française se porte bien

Dans son cahier Economie, Le Parisien se penche sur « ces entreprises tricolores en avance » dans la santé. Le quotidien présente le dispositif EyeOP1 qui « traite le glaucome en trois minutes » grâce à des ultrasons. Cette technologie a été mise au point en partenariat avec une équipe de l’Inserm et est commercialisée par EyeTechCare. Le journal rend compte également de la conception d’un moniteur mesurant la douleur grâce au rythme cardiaque par des équipes de l’Inserm et du CHU de Lille, commercialisé depuis 2010 par la start-up MDoloris. Dans une interview, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, souligne que « nos start-up sont parmi les plus performantes au monde ». Et d’ajouter : « Nous avons passé le cap des 100 premières mondiales dans nos CHU : certaines ont été très médiatisées, comme celle de Carmat, l’inventeur du cœur artificiel ».

Le Parisien, 21/03

En Bref

L’émission Science publique, diffusée sur France Culture le 18 mars en direct du Salon du Livre à Paris, a cherché à répondre à la question : « Faut-il poser des limites éthiques à la modification de l’ADN ? » Elle s’est intéressée aux conséquences de la technique CRISPR/Cas9. Etait notamment invité Hervé Chneiweiss, président du comité d’Ethique de l’Inserm.

France Culture, 18/03

Gabriel Perlemuter, responsable de l’équipe « Microbiote intestinal, macrophages et inflammation hépatique » au sein de l’Unité Inserm 996 et Anne-Marie Cassard-Doulcier, chargée de recherche Inserm, étaient invités de l’émission Le Rendez-vous santé ? diffusée le 19 mars sur LCI. Ils ont présenté leur ouvrage intitulé « Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien ».

LCI, 19/03

Le biologiste Jacques Testart répond, dans Le Monde, à René Frydman et à 130 médecins qui demandaient, dans le quotidien du 18 mars, un assouplissement de la loi française sur la procréation médicalement assistée. Il craint un « eugénisme mou ».

Le Monde, 20/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube