Synthèse de presse

21 novembre 2016

13h13 | Par INSERM (Salle de presse)

Une enquête souligne les effets secondaires des IVG médicamenteuses

Une étude réalisée par deux épidémiologistes de l’Inserm et présentée le 18 novembre par la Fondation de l’avenir, révèle que l’Interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse peut avoir d’importants effets secondaires dont les femmes ne sont pas toujours suffisamment informées, rapporte l’ensemble des médias. Selon l’enquête menée auprès de 453 femmes, plus d’un quart d’entre elles (27%) ayant réalisé une IVG médicamenteuse a ressenti « des douleurs très intenses » et un tiers a eu des saignements qui leur ont paru « inquiétants » ou « très inquiétants ».

AFP, Sciencesetavenir.fr, 20Minutes.fr, Doctissimo.fr, Legeneraliste.fr, 18/11, France Inter, Femmeactuelle.fr, 19/11, La Croix, 20 Minutes, 21/11

Les antioxydants permettraient de limiter le risque de cancers liés à la consommation de viandes

Selon les résultats d’une étude de l’Inra et de l’Inserm publiée dans la revue Oncotarget, « un régime riche en antioxydants serait efficace pour limiter le risque de développer certains cancers du sein lié à une surconsommation de fer héminique présent dans la viande rouge ou la charcuterie », indique Legeneraliste.fr. Ces travaux, menés pendant 8 ans sur près de 13 000 personnes, ont révélé une augmentation de 67% du risque de survenue de cancer du sein chez les personnes qui consommaient beaucoup du fer alimentaire dans le groupe contrôle. En revanche, l’association entre consommation de fer alimentaire et risque de cancer du sein disparaît dans le groupe dans le groupe supplémenté en antioxydants à doses nutritionnelles.

Legeneraliste.fr, 18/11

En Bref

20Minutes.fr rend compte des travaux de l’équipe de Pierre Cordelier, directeur de recherche Inserm au sein de l’Unité 1037 « Centre de recherche en cancérologie de Toulouse », sur une enzyme, la cytidine désaminase (CDA) dont l’absence permet de ralentir la progression des tumeurs du pancréas. Ces travaux font partie des projets prometteurs retenus par la Fondation Toulouse Cancer Santé, qui soutient la recherche menée sur le Campus de l’Oncopole.

20Minutes.fr, 18/11

Rfi.fr rend compte d’une étude publiée dans la revue PLOS Neglected Tropical Diseases qui a permis de détecter 14 personnes contaminées par le virus Ebola et asymptomatiques sur un total de 187 prélèvements dans le village de Sukudu en Sierra Leone. Le Pr Yazdan Yazdanpanah, Unité Inserm 1137 « Infection, antimicrobiens, modélisation, évolution », explique : « L’objectif de cette étude est de savoir quelle proportion de personnes dans les zones où il y a Ebola ont été asymptomatiques (…) ». Mais il émet des réserves : « A quel point dans ces tests sérologiques, il n’y a pas de faux positifs ? » Selon le spécialiste, le test serait « trop sensible » et il serait impossible de connaître la proportion exacte de personnes asymptomatiques.

Rfi.fr, 18/11

L’épidémie de bronchiolite est en phase ascendante, souligne Le Parisien. Ainsi, 1 303 enfants de moins de 2 ans ont été examinés aux urgences pour une bronchiolite, et 482 ont dû être hospitalisés au cours de la semaine du 7 au 13 novembre, selon les données de Santé publique France publiées le 16 novembre.

Le Parisien, 21/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube