Synthèse de presse

21 octobre 2013

12h30 | Par INSERM (Salle de presse)

Les traitements de la ménopause en question

Selon les résultats à long terme d’une étude américaine WHI, publiés récemment, les risques associés au traitement hormonal de la ménopause (THM) diminuent rapidement à son arrêt, rapporte Le Figaro. En 2002, cette étude avait montré que le THM ne prévenait pas le risque cardio-vasculaire mais était associé à un sur-risque de cancer du sein. Les auteurs, qui relativisent donc les conclusions initiales de leur étude, soulignent : « Le THM présente un profil complexe de risques et de bénéfices ». Et d’ajouter : « Il peut constituer une option raisonnable pour la prise en charge des symptômes modérés à sévères en début de ménopause, chez des femmes jeunes et en bonne santé ». Le quotidien souligne que, « admis par tous, le sur-risque de cancer du sein associé au THM est estimé globalement à 30% ». Selon Agnès Fournier, épidémiologiste (Inserm 1018, Villejuif), « cela correspond à 14,3 cancers du sein sur 1 000 femmes sous THM contre 11 sur 1 000 chez celles non traitées, soit 3,3 cancers de plus pour 1 000 femmes de 50 à 55 ans traitées moins de 5 ans ». Le Pr Anne Gompel (CHU Cochin, Paris) estime qu’« il faut vraiment individualiser les prescriptions pour bien évaluer pour chaque femme la balance des bénéfices et des risques (…) ». 

Le Figaro, 21/10

L’Institut d’optique d’Aquitaine

Les Echos rendent compte du lancement de l’Institut d’optique d’Aquitaine. Situé en plein cœur du campus bordelais, cet institut « a été financé par le Conseil régional d’Aquitaine, à hauteur de 39,1 millions d’euros, et par l’Union européenne via le fonds Feder pour 7,5 millions d’euros », souligne le quotidien. Il comprend l’Institut d’Optique Graduate School (IOGS) qui occupe 70% du bâtiment (d’une surface totale de 17 800 m²). L’IOGS y implante notamment une nouvelle unité mixte de recherche créée avec le CNRS et l’université de Bordeaux : le Laboratoire photonique, numérique et de nanosciences (LP2N). En outre, Alphanov, un centre chargé du transfert de technologies autour du laser, va occuper un quart du bâtiment. Parmi les projets figure celui portant sur l’ingénierie tissulaire avec des entrepreneurs qui travaillent à partir de recherches menées par l’Inserm. Benoît Appert-Collin, directeur d’Alphanov, souligne que ce projet utilise le « principe de l’impression 3D, mais appliqué à la régénération des tissus vivants ».

Les Echos, 21/10 

En Bref

Le Figaro se penche sur les « opérations peu invasives contre le cancer du poumon ». La lobectomie, par thoracoscopie, technique moins douloureuse pour les patients que par thoracotomie (ouverture large du thorax), commence à s’imposer en France. Elle permet, « par vidéo-assistance, d’ôter un des lobes pulmonaires où se trouve la tumeur et curer la zone, sans ouvrir le thorax du malade », explique le quotidien. Cette opération est réalisée en effectuant trois incisions d’environ un centimètre. Le Pr Charles Marty-Ané, chirurgien thoracique au CHU de Montpellier, l’un des pionniers de cette technique, indique : « A la fin de l’année, nous aurons, depuis 1997, réaliser 600 opérations ». Le Figaro, 19/10

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 sera examiné à partir de demain à l’Assemblée nationale, indiquent Le Journal du dimanche et Aujourd’hui en France. Ce dernier souligne que les débats s’annoncent « passionnés » avec les mutuelles, les pharmaciens, les hôpitaux et les usagers qui « grognent ». Du côté des usagers, en effet, « la satisfaction n’est pas de mise », explique le quotidien. Le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) déplore un budget « timide » d’où la prévention « est absente des financements », alors que « c’est une priorité ». Le Journal du dimanche, 20/10, Aujourd’hui en France, 21/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube