Synthèse de presse

26 juin 2017

12h50 | Par INSERM (Salle de presse)

Oméga 3 et adolescence

Lequotidiendumedecin.fr rend compte d’une étude de chercheurs de l’Inserm (Unité 901 Inserm/ Université d’Aix-Marseille et UMR 1256 Inserm/Inra/Université de Bordeaux), parue dans le Journal of Neuroscience, qui révèle les effets négatifs d’une carence en oméga 3 à l’adolescence. Le site explique que « les chercheurs ont observé sur un modèle murin qu’un régime pauvre en oméga 3, depuis l’adolescence jusqu’à l’âge adulte, diminuait les taux d’acides gras dans le cortex préfrontal (impliqué dans les fonctions cognitives complexes comme la prise de décision, le contrôle exécutif, le raisonnement) ainsi qu’au niveau du noyau accumbens (impliqué dans la régulation de la récompense et des émotions) ». Cela se traduit à l’âge adulte par des comportements de type anxieux et dépressifs et une diminution des fonctions cognitives.

Lire le communiqué de presse « Les Oméga-3 indispensables pour le cerveau dès l’adolescence » publié le 23 juin.

Lequotidiendumedecin.fr, 23/06

Un nouveau mécanisme impliqué dans la migration des cellules cancéreuses

Legeneraliste.fr indique qu’une équipe de chercheurs de l’Inserm et de l’institut Gustave Roussy à Villejuif (Unité 1170 Inserm/Institut Gustave Roussy) a découvert un nouveau mécanisme qui aide les cellules cancéreuses à migrer dans l’organisme depuis la masse tumorale d’origine pour aller former de nouveaux foyers et provoquer l’apparition de métastases. Leurs travaux, publiés dans Science, montrent que les cellules forment de multiples excroissances à la surface de leur membrane qu’elles utilisent pour se déplacer. « Jusqu’à présent, nous savions que la cellule s’appuyait principalement sur certaines structures lui permettant de s’ancrer à son environnement. Aujourd’hui nous identifions de nouvelles structures cellulaires appelées « puits recouverts de clathrine », déjà connues pour assurer d’autres fonctions dans la cellule », indique Gustave Montagnac qui a dirigé l’équipe de recherche.

Lire le communiqué de presse « Un nouveau mécanisme impliqué dans la migration des cellules cancéreuses a été mis au jour », publié le 21 juin.

Legeneraliste.fr, 23/06

En Bref

Libération rappelle que, selon une étude de l’Inserm menée entre 2001 et 2013 le nombre de cas d’overdose par antalgiques opiacés est en forte progression (+ 128%). Selon le Pr Nicolas Authier, chef du service de pharmacologie médicale au CHU de Clermont-Ferrand, « l’ampleur en France est bien inférieure à celle des Etats-Unis mais la courbe de croissance est la même ». Le quotidien rapporte que la France est désormais classée au 4ème rang des pays consommateurs d’opioïdes en Europe.

Libération, 26/06

France Info a expliqué vendredi, que la Mairie de Paris vient d’installer un petit boîtier bleu sur les véhicules de service d’Enedis pour détecter dans la capitale les particules très fines inférieures à 2,5 microns. Cette initiative va au-delà des normes de mesures européennes qui imposent des capteurs fixes limités aux particules de 10 microns. Médecins et scientifiques dénoncent depuis longtemps le danger sanitaire de ces micro-particules 2,5 sur le corps humain. Isabella Annessi Maesano, responsable de l’Unité Inserm 1136 (« Epidémiologie des maladies allergiques et respiratoires », Inserm/Université Pierre et Marie Curie)  a été interviewée.

France Info, 23/06

Le chercheur suédois Bo Schenkman, de l’Institut royal de technologie à Stockholm, a étudié l’utilisation de l’écholocalisation par l’homme en cas de cécité. Son étude a été présentée à Acoustics ’17, congrès commun des sociétés d’acoustique américaine et européenne qui a lieu jusqu’au 29 juin à Boston. Bo Schenkman espère pouvoir améliorer la façon dont on peut enseigner cette technique à des personnes voyantes qui ont perdu la vue.

Le Figaro, 26/06

BFM TV s’est interrogé hier dans sa chronique santé sur « Que reste-t-il de nos ancêtres ? ». Bernard Jegou, directeur de recherche à l’Inserm (Unité Inserm 1085), invité de cette chronique, a été interviewé sur ce thème.

BFM TV, 25/06

Lire le communiqué « On a tous en nous quelque chose de Néandertal, sauf… », publié le 9 juin.

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube