Synthèse de presse

29 mai 2017

12h15 | Par INSERM (Salle de presse)

L’aspirine protègerait du cancer

Le Figaro rend compte d’une étude sur le cancer du sein, publiée en avril dans la revue Breast Cancer Research, qui met en évidence une réduction du risque chez les femmes qui consomment régulièrement de l’aspirine à faible dose. Cette étude a consisté pour l’Institut de recherche californien City of Hope à suivre plus de 57 000 enseignantes pendant vingt ans. Chez les femmes consommant au moins trois fois par semaine une faible dose d’aspirine (81 milligrammes), le risque de développer une tumeur mammaire s’est révélé inférieur de 16% à celui de l’ensemble des participantes. Bernard Jégou, directeur de recherche à l’Inserm (Unité Inserm 1085), souligne : « Il existe désormais une convergence d’études épidémiologiques sérieuses sur l’effet de l’aspirine dans la prévention de certains cancers ». Et d’ajouter : « Nous devons absolument en explorer le mécanisme par des études expérimentales, [ce qui] nous permettra peut-être de trouver des traitements ciblés ».

Le Figaro, 29/05

Troubles bipolaires: un diagnostic difficile

Le Figaro consacre son Dossier Santé aux troubles bipolaires, qui « sont des troubles de l’humeur que le cerveau ne sait pas réguler », rappelant qu’ils touchent 1 à 2,5% de la population en France. Le quotidien précise que le diagnostic de la maladie prend en moyenne 10 ans. Ces troubles apparaissent le plus souvent entre 17 et 25 ans et se caractérisent par des périodes de dépression, qui peuvent conduire au suicide, suivies de moments de grande euphorie, d’hyperactivité anormale et parfois délirante, qui peuvent mener à des comportements à risque. Les seuls médicaments efficaces sont les régulateurs de l’humeur qui, associés à la psychothérapie, permettent de stabiliser 85% des patients. Le Figaro explique qu’il est possible de consulter l’un des neuf centres experts en France, qui travaillent en coordination avec les médecins traitants.

Le Figaro, 29/05

En Bref

La Tribune titre un article : « Innovation : 20 femmes qui veulent changer le monde ». « Après avoir célébré les pionnières qui ont changé le monde (depuis la radioactivité jusqu’à l’Internet, en passant par la conquête spatiale », le quotidien « rend hommage à celles qui continuent de le faire aujourd’hui, dans l’innovation ». Il publie vingt portraits de femmes d’action, dont Patrizia Paterlini-Bréchot, professeure de biologie cellulaire et d’oncologie à la faculté de médecine Necker-Enfants malades et chercheuse Inserm (Unité Inserm 1151/APHP).

La Tribune, 27/05

Le Figaro indique qu’Anna Shcherbina et Euan Ashley, spécialisés en médecine cardio-vasculaire à l’université de Stanford (Californie), ont testé sur 20 hommes et 20 femmes la fiabilité de 7 modèles de bracelets connectés. L’étude, dont les résultats ont été publiés dans Journal of Personalized Medicine, constate que les bracelets sont précis pour la mesure de la fréquence cardiaque, mais en revanche très imprécis, inexactes, concernant les décomptes des calories brûlées.

Le Figaro, 27/05

Une étude américaine, présentée à quelques jours du congrès de l’American Society of Clinical Oncology, suggère que le Gardasil, vaccin prescrit en prévention du cancer du col de l’utérus, aurait également un intérêt contre le cancer de la tête et du cou, soulignent Les Echos. Le quotidien rappelle qu’en France, la couverture vaccinale contre le cancer du col de l’utérus demeure faible, avec seulement 14% de la population cœur de cible (les filles de moins de 15 ans) vaccinée.

Les Echos, 29/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube