Synthèse de presse

03 novembre 2014

12h19 | Par INSERM (Salle de presse)

Dépistage du cancer du poumon grâce à une simple prise de sang

Plusieurs médias indiquent qu’une équipe de chercheurs de l’Inserm, dirigée par le Pr Paul Hofman (unité Inserm 1081/Université de Nice), a mis au point une technique de diagnostic précoce du cancer du poumon chez l’homme.  L’AFP explique que selon ces travaux, publiés dans la revue Plos One, il serait possible, d’ici à quelques années, de détecter un cancer du poumon par une prise de sang, des mois ou des années avant que la tumeur ne soit repérable grâce à une radiographie ou un scanner. Les quotidiens La Croix et Libération précisent notamment que le Pr Paul Hofman a réalisé «une étude pilote » sur 168 patients à risque, atteints de bronchopathie chronique obstructive (BPCO). Il a constaté que les patients repérés grâce à cette analyse sanguine ont pu être opérés à un stade précoce et probablement sauvés.

Le Parisien, France Info, France Inter, RTL, France 2, France 24, I Tele, LCI, TF1, 01/11, Libération, La Croix, L’Humanité, Metronews Paris, 03/11

En Bref

Le Figaro s’intéresse au traitement des nodules thyroïdiens. Le Pr Renaud Garrel, chirurgien ORL et spécialiste de la thyroïde au CHRU de Montpellier, explique que « dans 80% des cas de nodules, l’échographie éventuellement combinée à une cytoponction suffit à orienter le traitement sans hésitation ». Le quotidien souligne également que « 40 000 interventions sont réalisées, chaque année en France, sur la thyroïde, dont environ 9 000 permettent de traiter un cancer ».

Le Figaro, 03/11

Le Monde Eco & Entreprise se penche sur l’intérêt que porte l’industrie high tech à la santé connectée. Microsoft, Google et Nintendo lancent des solutions destinées à se maintenir en forme. Microsoft propose par exemple un bracelet, le « Microsoft Band », qui enregistre le rythme cardiaque, le nombre de calories brûlées et la qualité du sommeil.

Le Monde Eco & Entreprise, 01/11

Le Figaro souligne que des chercheurs ont montré l’efficacité du placebo, en remplacement du sirop (contre-indiqué chez les moins de 2 ans), pour calmer la toux des enfants. L’étude menée par l’équipe du Dr Ian Paul, pédiatre à l’université de Pennsylvania State, qui a comparé trois traitements donnés à 120 enfants de moins de 4 ans, a révélé les bienfaits notamment sur la toux et la qualité du sommeil des enfants d’un placebo (eau aromatisée au raisin et au sirop de caramel) et du sirop d’agave.

Le Figaro, 01/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube