Synthèse de presse

30 mars 2015

12h22 | Par INSERM (Salle de presse)

La pollution atmosphérique favorise-t-elle les troubles mentaux ?  

Une étude épidémiologique, menée sur une cohorte de 70 000 infirmières suivies depuis 1976, par Melinda Power (université Harvard, université Johns Hopkins), révèle que « la pollution atmosphérique aux particules les plus fines peut favoriser l’anxiété, par le biais de processus biochimiques » rapporte Le Monde. En effet, selon de récents travaux expérimentaux, le passage des particules fines dans le sang est susceptible de provoquer une inflammation des tissus cérébraux, explique le quotidien. Ainsi ces mécanismes pourraient « générer ou accentuer des troubles mentaux, ou une légère érosion des capacités cognitives (attention, mémoire de travail…) ».

Le Monde, 28/03

En Bref

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Henry Markram, l’initiateur du Human Brain Project, un programme de recherche européen visant à réunir l’ensemble des connaissances sur le cerveau humain, indique qu’« il existe plusieurs centaines de maladies du cerveau ». Ce projet permettra de « comparer leurs schémas et aboutir à une grande carte ».

Le Journal du Dimanche, 29/03

Selon l’Inserm, des mutations du gène POC5 pourraient être responsables de 10 % des formes familiales de scoliose (déformation tridimensionnelle de la colonne vertébrale), indique Le Généraliste. Les chercheurs proposent de « rechercher d’éventuelles mutations de POC5 chez les enfants issus de familles concernées par la scoliose » dans un but de prévention.

Le Généraliste, 27/03


Selon Mediapart, plusieurs anciens experts sanitaires des agences publiques du médicament auraient « touché de l’argent des laboratoires pharmaceutiques », entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, en échange de « conseils » portant sur « la meilleure façon de présenter leurs dossiers », rapporte Le Monde. Suite à cette publication, la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont ouvert des enquêtes administratives internes et alerté le procureur de la République.

Le Monde, 28/03

 

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube