Synthèse de presse

04 mai 2015

12h50 | Par INSERM (Salle de presse)

Faut-il changer les courbes de croissance en France ?

Le Parisien et France 2 s’intéressent aux courbes de croissance (poids et taille) des français. Ces dernières, établies sur la base de mesures d’enfants américains, nés dans les années 1950, viennent d’être mises à jour par l’Organisation mondiale de la santé. Plusieurs pays les ont déjà adoptées, mais la France s’interroge sur la pertinence de remplacer les courbes utilisées depuis 1979. Afin d’aider la Direction générale de la santé à choisir, Pauline Scherdel et Barbara Heude, de l’Unité Inserm 1153 « Épidémiologie et biostatistique » ont étudié plus de 82 000 mesures anthropométriques (poids et taille) de 27 000 enfants français, de 0 à 18 ans, nés entre 1981 et 2007. Selon ces travaux, publiés dans la revue PLoS One, leur taille et corpulence seraient plus proches des nouvelles courbes de l’OMS, explique Le Parisien. Selon le quotidien, « si les valeurs de référence générales augmentaient, les enfants plus petits se retrouveraient du coup davantage marginalisés » et « les parents risqueraient de s’alarmer de faux retards de croissance les premiers mois ».

Le Parisien, France 2, 04/05

Les difficultés dans la lutte contre le paludisme

Selon Le Figaro, la lutte contre le paludisme au Kenya doit faire face à deux obstacles : « la résistance grandissante des moustiques aux insecticides », et « l’émergence d’une résistance du parasite aux traitements actuels de l’autre ». Le quotidien explique qu’à la frontière avec l’Ouganda, 30 à 40% des moustiques ont développé une résistance observée en laboratoire. Les médecins s’inquiètent également de voir apparaître en Afrique une résistance à l’artémisinine, la principale molécule utilisée aujourd’hui en traitement de première ligne. Par ailleurs, au Kenya, 40% des antipaludéens vendus, qui sont sous-dosés et peu efficaces, seraient des faux. Le journal souligne que « si de nombreuses molécules sont en phase de test pour remplacer l’artémisinine, aucune ne sera disponible avant 2018 ».

Le Figaro, 02/05

En Bref

L’épidémie de varicelle est à son maximum en France, indiquent TF1 et Le Journal du Dimanche. Selon le réseau Sentinelles, 44 cas de varicelle pour 100 000 habitants ont été détectés la semaine passée en métropole. Douze foyers régionaux sont particulièrement touchés, notamment les Pays de la Loire, la Champagne-Ardenne, la Corse, la Haute-Normandie et l’Ile-de-France.

 TF1, 01/05, Le Journal du Dimanche, 03/05

Les Echos rend compte des travaux d’une équipe franco-germano-américaine de chercheurs, publiés dans la revue PNAS, portant sur le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer. Selon les chercheurs, les molécules d’eau contenues dans le cerveau « se révèlent beaucoup plus mobiles dans les fibres amyloïdes que sur les protéines non agrégées ». La mesure de cette fluidité accrue permet donc d’espérer constater la présence de fibres amyloïdes bien avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie.

 Les Echos, 04/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube