Synthèse de presse

06 mars 2013

12h03 | Par INSERM (Salle de presse)

Le diesel et les problèmes de santé publique

Les constructeurs automobiles affirment que « les nouveaux moteurs diesel sont propres et verts et méritent leur régime fiscal avantageux », souligne Libération. Bruno Guibeaud, président d’Europe Qualité Expertise, un groupement d’experts automobiles, souligne : « Globalement, avec les pots catalytiques et les filtres à particules, les constructeurs ont réussi à diminuer de 80% les émissions de particules fines ». Cependant, ces nouveaux moteurs diesel ne résolvent pas le problème de santé publique, explique le quotidien. En effet, « en vingt ans, le parc automobile a été multiplié par cinq et (…) l’âge moyen des véhicules en France est d’environ huit ans », indique-t-il. Selon Bruno Guibeaud, « toutes les voitures de plus de dix ans sont hyperpolluantes ». Par ailleurs, ce dernier explique qu’avec les filtres à particules de dernière génération, « on a diminué les particules fines mais, depuis deux ans, on a fait exploser les oxydes d’azote, très dangereux pour les bronches ! On crée de nouvelles pollutions dont les effets en termes de santé publique risquent bien d’être pires. Quant au pot catalytique, il ne fonctionne qu’à partir d’une certaine température… Que les voitures n’atteignent quasiment jamais en ville. Du coup, les moteurs diesel s’encrassent et émettent encore davantage de particules fines ».

Libération, 06/03

Rythmes scolaires : l’Académie de médecine favorable à la semaine de 4,5 jours

L’Académie de médecine a apporté hier son soutien à la semaine de 4,5 jours que souhaite mettre en place le ministre de l’Education, Vincent Peillon, indique Aujourd’hui en France. Elle a expliqué que « la semaine de 4 jours est un contresens biologique qu’il faut abolir en aménageant le temps scolaire sur quatre jours et demi ». Selon elle, la vie scolaire est « aujourd’hui un facteur déterminant de la fatigue exprimée par l’enfant, source de difficultés de concentration et d’apprentissage, d’irritabilité et d’agressivité, voire d’échec scolaire ». L’Académie préconise que les enfants aient cours le samedi matin plutôt que le mercredi et demande de limiter « le temps de travail quotidien à l’école de 4h30-5 heures en fonction de l’âge de l’enfant ». Elle estime par ailleurs que « les devoirs et les leçons actuellement faits à la maison doivent être inclus dans le temps scolaire ».

Aujourd’hui en France, 06/03

En Bref

Le Figaro souligne que l’étude, menée par l’équipe du Pr Christophe Tzourio, directeur de l’unité Inserm de neuroépidémiologie de l’université de Bordeaux, vient de confirmer qu’il existe des hypertensions artérielles « masquées » et qu’il est donc utile, pour des personnes âgées, de prendre leur tension artérielle à domicile (cf synthèse du presse du 5 mars). Selon le Pr Tzourio, « dans une population âgée de 73 à 97 ans et dont la pression artérielle semblait normale lorsque le médecin la mesurait en centre d’examen ou au cabinet, on s’est aperçu que 40% avaient en réalité une hypertension artérielle une fois la pression mesurée à domicile ». Le Figaro, 06/03

Communiqué de presse : Quand l’hypertension avance masquée

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a demandé hier une enquête sur la cigarette électronique afin de réaliser une évaluation bénéfice-risque du produit, rapporte Le Figaro. Le quotidien souligne que « quelques études ont déjà mesuré l’effet des cigarettes électroniques sur la santé ». Une étude de médecins grecs, rendue publique lors du congrès de la Société européenne de cardiologie en août dernier, a constaté chez vingt jeunes hommes juste après avoir fumé une cigarette et vingt autres après avoir « vapoté », que les premiers présentaient des troubles cardiaques très nets contrairement à ceux ayant inhalé une e-cigarette. Le Figaro, 06/03
« Le Magazine de la santé » de France 5 s’est penché sur les médicaments contre la dépendance à l’alcool. Une équipe du Groupe de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendances (GRAP) de l’Inserm à l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens a testé avec succès une nouvelle molécule sur des rats dépendants, souligne la chaîne télévisuelle qui a interviewé des chercheurs de l’Inserm. France 5, 05/03

Brève : Que risque-t-on à boire jeune ?

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube