Synthèse de presse

05 novembre 2012

12h34 | Par INSERM (Salle de presse)

La pré-éclampsie bénéficie de nouvelles avancées

Le Dr Daniel Vaiman, directeur d’une unité de recherche sur la génétique et les pathologies de la grossesse à l’Inserm, dit connaître « de mieux en mieux » la pré-éclampsie, et être « sur la piste de marqueurs précoces permettant de la dépister », rapporte l’AFP. Il s’agit d’une maladie du placenta, susceptible d’évoluer vers des convulsions (éclampsie) pouvant aller jusqu’au décès de la mère. Cette maladie jusqu’alors assez mystérieuse touche quelque 40 000 femmes chaque année en France , et plus de 8 millions dans le monde (64 000 décès). Les progrès de l’immunologie ont permis récemment de découvrir des cellules particulières du système immunitaire (dites Treg). Grâce à ces dernières, les mères tolèrent leur fœtus en supprimant les réponses immunes dirigées contre lui. « Notre quête du graal consiste désormais à trouver des marqueurs ultra-précoces permettant d’intervenir le plus tôt possible », souligne le Dr Vaiman. Un premier marqueur sera présenté lors des Journées internationales de la biologie, qui ont lieu à Paris cette semaine, par la société américaine PerkinElmer.

AFP, 03/011

Une bactérie transgénique pour soulager les inflammations intestinales

L’équipe de Nathalie Vergnolle, directrice de recherche à l’Inserm au sein du centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan, aux côtés de l’Inra, de l’Institut Pasteur et de l’université Paul-Sbatier (Toulouse), a réussi à modifier génétiquement des bactéries présentes dans les produits laitiers, ouvrant des perspectives pour soigner des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). « Nous nous sommes aperçus qu’une protéine, naturellement présente dans les tissus, disparaissait chez les malades. Or l’élafine, que nos propres tissus produisent, a un effet protecteur », explique Nathalie Vergnolle. Sur des souris, les chercheurs ont donc introduit le gène de l’élafine dans le génome du lait, ce qui s’est traduit par une réduction des symptômes inflammatoires. Sachant qu’en France, près de 200 000 personnes souffrent de maladies chroniques de l’intestin (rectocolites hémorragiques, maladie de Crohn) lesquelles progressent dans les pays industrialisés, cette découverte promet de sérieuses avancées.

Le Monde Science & techno, 03/11, 20 minutes, édition Toulouse, 05/11,
Communiqué de presse: Une nouvelle bactérie pour lutter contre l’inflammation intestinale

En Bref

Selon le réseau Sentinelles de l’Inserm, sept régions françaises, Picardie en tête, sont touchées par la varicelle. En revanche, la grippe est toujours sous le seuil épidémique. Europe 1, Radio Classique, 02/11

Dans le supplément santé du quotidien Le Figaro, Marc-Henri Stern, directeur de l’unité 830 Inserm/Marie-Curie, et Olivier Lantz, directeur de l’unité 932 Inserm/Institut Curie, posent la question suivante: « Faut-il diagnostiquer un cancer à partir d’une prise de sang ? ». Alors qu’à ce jour les techniques d’imagerie et de biologie ne révèlent que les métastases les plus volumineuses, ils ont eu l’idée de détecter de l’ADN tumoral dans le sang du patient. Ils disent espérer que cette recherche d’ADN tumoral puisse « s’imposer dans les prochaines années comme technique de référence dans le suivi de tumeurs malignes caractérisées par des mutations stéréotypées de l’ADN ». Le Figaro, 05/11

Le Pr Evelyne Jacqz-Aigrain, responsable du projet européen Tinn, coordonné par l’Inserm, se penche, dans le Figaro, sur les médicaments à prescrire aux enfants. Elle indique que « les recherches sur le médicament sont d’abord conduites chez l’adulte, mais elles doivent aussi être réalisées chez l’enfant », conformément à un règlement européen de 2007. Elle ajoute que « ces études cliniques chez l’enfant sont d’autant plus nécessaires que c’est durant l’enfance que sont le plus souvent découvertes les maladies rares ». Le Figaro, 05/11
Le Monde, dans le cadre de son supplément Science & techno, pose la question de savoir si l’aluminium, très répandu comme adjuvant dans la plupart des vaccins, est responsable de certains syndromes récemment identifiés chez des personnes ayant un profil génétique particulier. Depuis 1998, un groupe de médecins conduits par Romain Gherardi (Henri-Mondor/Inserm/université Paris-Est) et Michelle Coquet (hôpital Pellegrin à Bordeaux) travaillent sur une affection d’origine inconnue, baptisée myofasciite à macrophages. Aujourd’hui, ils seraient arrivés à l’hypothèse forte que cette dernière serait provoquée par l’hydroxyde d’aluminium utilisée dans la plupart des vaccins. A l’OMS, on prévient toutefois qu’« aucun lien de causalité n’a été clairement démontré ». Le Monde précise que le projet destiné à mieux comprendre les mécanismes de transport de l’aluminium vaccinal dans l’organisme, porté par le Pr Gherardi, n’a pas été retenu par l’ANSM et n’a donc pas reçu les financements espérés. Le Monde Science & techno, 03/11

Alors que le budget de l’assurance-maladie pour 2013 va bientôt être voté, un rapport de l’Académie de médecine rendu public le 2 novembre propose que la pratique du sport prescrite par un médecin soit prise en charge par la Sécurité sociale, rapporte Aujourd’hui en France. Selon une simulation de la Mutualité française, le gain pour les finances publiques serait loin d’être négligeable, à hauteur de 56 millions d’euros par an. De fait, les études réalisées ne cessent de le confirmer : la pratique du sport réduit la mortalité et allonge l’espérance de vie en bonne santé. Or, la France se situe dans le bas du classement européen pour sa pratique. Aujourd’hui en France, 03/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube