Synthèse de presse

07 janvier 2013

11h57 | Par INSERM (Salle de presse)

Les fibres, trop peu consommées, pourtant bénéfiques pour la santé

Selon Serge Hercberg, professeur en épidémiologie nutritionnelle (Inserm, Inra, Cnam, Paris-XIII) et président du programme national nutrition santé (PNNS), qui révèle des résultats à partir d’une vaste étude intitulée Nutrinet-Santé lancée il y a trois ans et demi, les Français mangent trop peu de fibres, pourtant « essentielles » à leur bien-être et permettant même de « protéger contre diverses maladies graves, comme le cancer du côlon », explique Aujourd’hui en France. Dans l’Hexagone, « seuls 22% des hommes et 12% des femmes [en] consomment suffisamment ». La consommation moyenne atteint 20 g chez les hommes et 18 g chez les femmes, alors que le seuil minimum recommandé est de 25 g par jour et le seuil optimal de 30 g. Serge Hercberg souligne : « Pour une alimentation riche en fibres, il faut manger davantage de fruits et de légumes, privilégier les aliments complets et semi-complets, les pains spéciaux aux céréales, et également les légumes secs et les légumineuses ». Le quotidien souligne que « pour chaque augmentation de 10 g par jour de fibres, le risque d’être victime [du cancer colorectal] diminue de 10% ».

Aujourd’hui en France, 07/01

Inquiétude sur des composants radioactifs manipulés par des techniciens de France Télécom

Selon les données publiées dans la revue Santé & Travail, dans son numéro de janvier 2013, et reprises par Le Figaro, « pendant des décennies, les techniciens de France Télécom ont manipulé sans protection des composants radioactifs installés pour protéger le réseau téléphonique en cas de foudre ». Cette exposition, non contrôlée, aurait conduit à un taux anormalement élevé de cancers, selon des représentants syndicaux du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) Auvergne de France Télécom, explique le quotidien. L’étude épidémiologique de l’Inserm, qui s’est penchée sur le cas de 100 000 employés des services techniques de France Télécom de 1978 à 1996, « ne décèle pas de cancers liés à une éventuelle exposition professionnelle », ajoute le journal.

Le Figaro, 05/01

En Bref

Les Echos notent que, selon des travaux réalisés par l’Inserm, « le respect » de la bonne résolution de faire du sport dépend d’une neuroprotéineLes Echos, 07/01
Communiqué de presse : Pourquoi les bonnes résolutions en matière d’activité physique ne tiennent pas toujours…

Le Journal du dimanche publie un article intitulé « Quand l’ADN dessinera notre visage ». Il y explique que « l’ADN détermine, en partie, notre apparence physique ». Un consortium international de chercheurs, VisiGen, a pour objectif de « découvrir tous les gènes impliqués dans nos traits physiques ». Le Pr Manfred Kayser, membre de VisiGen, et son équipe, de l’université Erasmus, à Rotterdam (Pays-Bas), ont découvert cinq gènes liés à l’apparence faciale. Le Journal du Dimanche, 06/01
Suite à une concertation portant sur la pilule de troisième génération qui a eu lieu le 4 janvier à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), Dominique Maraninchi, son directeur général, explique, dans Le Monde, qu’« il faut éviter à tout prix une crise de confiance dans les contraceptifs, qui pourrait déboucher sur une situation sanitaire lourde de conséquences ». Il indique examiner actuellement « les modalités de modifications des conditions de prescription et de délivrance des contraceptifs de troisième génération ». Le Monde, 06/01
Dans son édition Science & techno, Le Monde souligne que « l’Agence d’évaluation de la recherche dans l’enseignement supérieur (Aéres) vit ses derniers mois ». Très critiquée, cette dernière devrait être remplacée par un nouvel organisme national. Le journal souligne que « les grandes établissements, type CNRS et Inserm, seront évalués par leurs pairs ». Le Monde, Science & techno, 05/01

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube