Synthèse de presse

08 avril 2013

10h49 | Par INSERM (Salle de presse)

Les effets néfastes de l’excès de sel

Le Figaro rend compte des problèmes de santé liés à la consommation excessive de sel. Selon une étude internationale, à laquelle ont participé 488 scientifiques de 50 pays différents, l’excès de sel « serait responsable de 2,3 millions de morts chaque année dans le monde », indique le quotidien. Les chercheurs ont estimé qu’entre 280 000 et 500 000 morts pourraient être évités sur une période de dix ans en diminuant à moins de 1,5 g de sel par jour la consommation des Américains. Selon les chiffres de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en France, les hommes consomment environ 10 g/j de sel et les femmes 8 g/j, alors que le plan nutrition santé préconise au maximum respectivement 8 g/j et 6,5 g/j. L’Organisation mondiale de la Santé recommande, pour sa part, une consommation maximale de 5 g de sel par jour. Le Pr Jacques Blacher, cardiologue et épidémiologiste à l’Hôtel-Dieu (Paris), indique que « plus on mange de sel et plus on augmente son risque d’accident vasculaire cérébral. Pour l’infarctus du myocarde, c’est un peu moins net, mais le risque existe aussi ». Le Pr Irène Margaritis, chef de l’évaluation sur la nutrition et les risques nutritionnels à l’Anses, souligne : « Il y a des études qui montrent que des apports sodés trop élevés dans l’enfance peuvent faire le lit de maladies cardiovasculaires futures ».

Le Figaro, 08/04

Procès hors normes dans l’affaire des prothèses PIP

L’AFP souligne qu’« un procès hors normes s’annonce devant le tribunal correctionnel de Marseille dans l’affaire des prothèses mammaires frauduleuses PIP ». Cette fraude, qui a duré dix ans, a fait de nombreuses victimes à travers le monde, explique l’agence. Cette dernière indique que « cinq dirigeants de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP) comparaîtront, du 17 avril au 17 mai, pour tromperie aggravée et escroquerie, pour avoir fourni des implants remplis d’un gel ‘‘maison’’ non conforme ». Près de la moitié des quelque 30 000 prothèses mammaires PIP au gel frauduleux posées ont été retirées, dont 10 000 à titre préventif. Les pouvoirs publics doivent, « via l’Inserm, lancer une enquête sur 10 ans sur les conséquences médicales » de ces implants.

AFP, 06/04

En Bref

De grands progrès ont été réalisés en matière de prise en charge du cancer de la thyroïde, mais sa détection reste toutefois liée à la palpation du cou ou à l’examen d’un nodule sur la thyroïde, indique Le Figaro, qui publie un dossier sur le sujet. De nouveaux outils de diagnostic, comme le « test basé sur l’expression de 142 gènes, qui permet de suspecter le caractère bénin d’un nodule thyroïdien indéterminé », permet d’évaluer la gravité des nodules, souligne le Pr Martin Schlumberger, cancérologue (IGR, Villejuif). Par ailleurs, l’irradiation joue un rôle notoire dans la déclaration d’un cancer de la thyroïde et des études ont démontré qu’une radiothérapie pour cancer dans l’enfance multiplie le risque ultérieur de cancer par huit, alors que ce risque n’est pas accru chez l’adulte. Florent de Vathaire, épidémiologiste (Inserm U1018 et IGR, Villejuif), souligne : « Nous constituons une cohorte nationale des personnes ayant eu un cancer dans l’enfance, soit environ 20 000, qui devrait apporter beaucoup à la connaissance des effets iatrogènes des radiations ionisantes ». Le Figaro, 08/04
Dix ans après la crise du SRAS et après plusieurs vagues de grippe aviaire depuis 1997, la Chine tente d’éviter « une nouvelle épidémie [de grippe aviaire] risquant de virer à la pandémie », soulignent Les Echos. Six personnes sont décédées depuis février et 20 infectées par le virus H7N9. Le quotidien souligne que les autorités sanitaires américaines suivent la situation et « ont dit commencer à travailler sur le développement d’un vaccin ». Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence pour la grippe à l’Institut Pasteur, estime que le virus « a sans doute acquis un caractère favorable à sa diffusion dans la population humaine. L’OMS n’a encore constaté aucun cas de transmission du H7N9 de l’homme à l’homme, mais nous ne pouvons exclure la possibilité qu’il y en ait à l’avenir ». Les Echos, 08/04
Dans Le Figaro, le Pr Eric Renard, département d’endocrinologie, diabète, nutrition, au Centre d’Investigation Clinique Inserm CIC 1001 – CHU de Montpellier, explique que des patients diabétiques vont tester prochainement, « dans leur vie quotidienne pendant plusieurs semaines, puis plusieurs mois », « la sécurité et l’efficacité » d’un pancréas artificiel. Il ajoute : « A l’issue de ces essais cliniques, on entrevoit clairement l’entrée possible du pancréas artificiel parmi les options de traitement du diabète de type 1 pour les patients qui seront formés à son utilisation ». Le Figaro, 08/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube