Synthèse de presse

09 septembre 2013

12h28 | Par INSERM (Salle de presse)

Les images chocs sur les paquets de cigarettes ne sont pas efficaces

Des chercheurs britanniques ont évalué l’impact des images chocs sur les paquets de cigarettes auprès de 1 400 adolescents, indique Le Figaro. Ils ont constaté que « cette mesure resterait trop timide pour atteindre le degré d’efficacité espéré », ajoute le quotidien. Cette enquête, réalisée en 2008 lorsque les photos chocs ont été rendues obligatoires outre-Manche, puis trois ans plus tard, montre que « moins de 10% [des jeunes interrogés âgés de 11 à 16 ans] se souvenaient des photos placées à l’arrière du paquet, à l’exception des photos les plus effrayantes montrant des poumons malades (33%) ou une tumeur au cou (16%) ». Le Pr Yves Martinet, président du Comité national contre le tabagisme, souligne : « Les résultats publiés dans ‘Tobacco Control’ sont très intéressants et confirment ce que nous disons de longue date : si la photo est cantonnée au dos du paquet, les fumeurs s’en protègent en la masquant et l’oublient ». Il ajoute : « En revanche, c’est plus efficace sur les non-fumeurs qui hésitent et sur les ex-fumeurs qui se sentent encore fragiles ». Le Figaro indique que « l’une des propositions du projet de directive européenne sur la lutte contre le tabac qui devait être débattu mardi » portait sur l’obligation de mettre « des visuels dissuasifs sur au moins 75% d’une face, à l’avant ou à l’arrière du paquet ». Mais, l’étude du projet a été repoussée à la session d’octobre à la demande du Parti populaire européen.

Le Figaro, 09/09

Observatoire national du risque suicidaire

Selon Le Journal du dimanche, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, doit annoncer demain la création d’un Observatoire national du risque suicidaire. Le journal rappelle que la France enregistre un taux de décès par suicide « particulièrement élevé » – 14,7 pour 100 000 habitants -, supérieur à ses pays voisins tels que l’Italie (5,4), l’Espagne (5,8) et la Grande-Bretagne (6,6). Selon Jean-Claude Delgenes, directeur général de Technologia, cabinet d’experts en prévention des risques liés au travail, qui est sur le point de publier un sondage inédit sur « les actifs face au suicide en France », cette surmortalité s’explique par le « retard considérable que nous accusons en matière de prévention ». Selon son enquête, 87% des personnes interrogées estiment que les pouvoirs publics « n’ont pas pris la mesure de la situation », rapporte le journal. Près d’un actif sur trois (30%) admet avoir déjà songé au suicide. Jean-Claude Delgenes explique qu’en France, « nous ne parvenons pas à mesurer l’impact de la crise sur le taux de suicide parce que nous n’avons pas d’outils ». Selon lui, « il faudrait que la prévention du suicide devienne une cause nationale au même titre que la sécurité routière ».

Le Journal du dimanche, 08/09

En Bref

Le Figaro publie un dossier consacré aux « nouveaux enjeux » du sida. Un rapport d’experts sur l’état des données épidémiologiques, scientifiques et thérapeutiques de l’infection par le VIH en France doit être remis à la fin du mois par le Pr Philippe Morlat. Ce rapport comportera également des recommandations sur le dépistage et la prise en charge, ajoute le quotidien. Le Pr Dominique Costagliola, épidémiologiste (Inserm U943, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris), souligne : « C’est la seule pathologie chronique en France où près de 90% des malades diagnostiqués sont sous traitement, dont 93% contrôlent totalement leur maladie. Il faut faire encore mieux (…) ». Le journal rend compte des résultats d’une étude, réalisée par Martine Braibant à Tours (Inserm UMR 966) et son équipe et publiée cet été, qui montre que le virus a évolué dans la population depuis le début de l’épidémie. Le Figaro, 09/09

Des chercheurs américains, dont l’étude est publiée dans la revue Science Translational Medicine, ont réussi à « identifier une molécule qui permet d’inverser des symptômes de la trisomie 21 chez des souris traitées à la naissance », souligne Le Journal du dimanche. « Une simple dose de cette substance a permis au cervelet de ces rongeurs, génétiquement modifiés pour reproduire la trisomie humaine, de se développer normalement et de doper leur capacité de mémorisation et d’apprentissage », rapporte le quotidien. Le Dr Roger Reeves, l’un des principaux auteurs de l’étude, reste cependant prudent, affirmant que « personne ne doit penser qu’il existe un médicament magique pour recouvrer une intelligence normale ». Le Journal du dimanche, 08/09

Le français D & A Pharma vient de déposer un dossier d’enregistrement complet auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour son traitement contre l’alcool, l’Alcover. Sa demande est basée sur les résultats de trois études cliniques effectuées auprès de 2 500 patients en Europe et présentées lors du Congrès de la Société européenne d’alcoologie qui se déroule du 8 au 11 septembre. Patrick Debrégeas, le président de D & A Pharma, souligne : « Après six et douze mois de traitement, près de 80% des patients demeurent abstinents ». Le Monde Eco & Entreprise, 07/09
Les Echos rendent compte du « faux procès de la cigarette électronique ». Selon le quotidien ces e-cigarettes, « épinglées par ‘60 Millions de consommateurs’ et menacées d’être retirées des produits en vente libre par Bruxelles, sont pourtant bien moins nocives que les autres ». Selon Antoine Flahault, professeur de médecine à l’université Paris Descartes et à l’Hôtel-Dieu, « ‘60 Millions de consommateurs’ s’est complètement trompé de cible ». Selon lui, la démarche du mensuel reflète une « absence totale de distanciation scientifique » et une « complète distorsion du jugement » lorsqu’il est question de santé publique. Les Echos, 09/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube