C'est dans l'air

Maladies épidémiques saisonnières : la surveillance se poursuit

14 déc. 2015 - 18h07 | Par INSERM (Salle de presse) | France

Le réseau Sentinelles, développé par l’Inserm et l’Université Pierre et Marie Curie, est un système national de surveillance constitué de 1300 médecins généralistes et d’une centaine de pédiatres libéraux, permettant la constitution de grandes bases de données sur plusieurs maladies, à des fins de veille sanitaire et de recherche.

Les médecins Sentinelles recueillent les informations de leurs patients sur 8 indicateurs de santé et les transmettent via un site internet. L’analyse de ces données permet d’estimer le taux d’incidence hebdomadaire de chaque indicateur et de suivre ainsi en temps réel leur évolution sur le territoire.

 

D’après le bulletin hebdomadaire du réseau Sentinelles du 16 décembre, les cas de gastro-entérite sont en légère progression en France métropolitaine. 110 500 nouveaux cas ont été vus en consultation de médecine générale la semaine dernière. Le taux d’incidence estimé à 171 cas pour 100 000 habitants, est toutefois en dessous du seuil épidémique. Au niveau régional, le Limousin, l’Aquitaine et l’Auvergne observent les taux d’incidence les plus élevés.

La progression de la varicelle reste modérée sur le territoire, avec 22 cas pour 100 000 habitants, les foyers les plus touchés se situant en Picardie, en Haute-Normandie et en Poitou-Charentes. Le taux d’incidence de la grippe est, quant à lui, loin du seuil épidémique.

17644-norm

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Maladies épidémiques saisonnières : la surveillance se poursuit Lien : http://presse.inserm.fr/maladies-epidemiques-saisonnieres-la-surveillance-en-temps-reel-du-reseau-sentinelles/21793/



fermer
fermer
RSS Youtube