Synthèse de presse

04 juin 2014

11h45 | Par INSERM (Salle de presse)

Le destin de l’embryon influencé par le sexe du placenta

Dans son édition Science et Médecine, Le Monde rend compte d’une étude australienne, publiée dans Molecular Human Reproduction, qui « montre que des inégalités entre hommes et femmes s’expriment déjà in utero ». Selon l’étude, « les embryons femelles résistent mieux que les mâles à un environnement utérin hostile », indique le journal. Ce travail, qui a comparé l’expression des gènes, selon le sexe, dans plus de 300 placentas issus de grossesses non pathologiques, a constaté que, « dans le placenta, 140 gènes sont exprimés différemment selon le sexe ». « Sept gènes sont davantage exprimés chez les fœtus féminins », ajoute le journal. Sam Buckberry, premier auteur de l’étude, indique que « certains de ces gènes, plus actifs chez les filles, interviennent dans le maintien de la grossesse (…) ». La professeure Danièle Evain-Brion, pédiatre, directrice de recherche à l’Inserm, souligne que « (…) plusieurs études récentes montrent l’importance du sexe du placenta ».

Le Monde, édition Science et Médecine, 04/06

Adolescence et risques

La Croix se penche sur l’enquête 2014 Ipsos santé, intitulée « Adolescents et risques : comment se protéger et protéger les autres ? » menée par la Fondation Pfizer, en partenariat avec l’Inserm et l’éducation nationale. Le quotidien explique que « s’il n’y a pas, selon l’Inserm, de portrait type d’‘‘adolescent à risque’’, il existe un faisceau de causes et de mécanismes qui peuvent mener à des comportements dangereux : une fragilité personnelle, un climat familial difficile, des facteurs sociaux… » L’étude révèle notamment l’importance de la « banalisation » de certains comportements et de la pression de groupe. Ainsi, selon l’enquête, 35% des jeunes affirment avoir du mal à dire non à leurs amis, et 30% reconnaissent faire des choses qu’ils ne voulaient pas faire pour plaire aux autres. Pour l’Inserm, il est nécessaire de « développer les compétences ‘‘psychosociales’’ des adolescents comme outil de prévention efficace », ajoute le quotidien.

La Croix, 04/06

En Bref

Dans une tribune de l’édition Science et Médecine du Monde, Jean-François Delfraissy, directeur de l’ANRS, s’interroge : « Eradiquer l’hépatite C, mais à quel prix ? » Il indique : « Le paysage de l’hépatite C est en train de changer de manière spectaculaire avec l’arrivée de nouveaux traitements – les antiviraux à action directe (AAD) – qui nous donnent les moyens d’éradiquer le VHC ». Et d’ajouter : « L’ANRS investit beaucoup dans la constitution de la cohorte Hépather, qui inclura à terme 25 000 participants. Notre objectif est d’étudier dans les conditions de vie réelle l’impact des AAD ». Il estime que « tous les malades chez qui le traitement est justifié doivent être traités. Le prix qui sera accordé aux AAD devrait donc être déterminé en fonction de cette nécessité ». Le Monde, édition Science et Médecine, 04/06

Lors du congrès annuel de cancérologie américain de l’Asco, à Chicago, le laboratoire Bristol-Myers Squibb (BMS) a présenté de « nouveaux résultats prometteurs dans l’approche immunologique du cancer », rapporte Le Figaro. Selon le laboratoire, « l’association de deux traitements modulant le système immunitaire [le nivolumab et l’ipilimumab] permet la survie de neuf malades sur dix atteints de mélanome, un cancer de la peau, avec un recul de deux ans », indique le quotidien. Le Figaro, 04/06

L’Actu s’intéresse à un rapport inédit de l’OMS sur la santé des adolescents qui « révèle que la dépression est la principale cause de maladie et de handicap chez les 10-19 ans dans le monde ». Le journal indique que, selon l’Inserm, 520 jeunes de moins de 24 ans environ se suicident chaque année en France. Selon L’Actu, ce chiffre est « sans doute sous-estimé ». L’Actu, 04/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube