Synthèse de presse

01 avril 2014

10h41 | Par INSERM (Salle de presse)

2013 : autorisation de 49 nouveaux médicaments en Europe

Le Quotidien du médecin présente le bilan thérapeutique de 2013 : 49 nouveaux médicaments ont été autorisés en Europe l’année dernière. Arrivent en tête les anticancéreux (16 médicaments), l’infectiologie (8 médicaments) et les maladies du métabolisme (7 médicaments). Le journal souligne que c’est un « record », la recherche pharmaceutique renouant ainsi avec l’innovation. Les Entreprises du Médicament (LEEM), syndicat patronal de l’industrie pharmaceutique, « saluent cette tendance ». Le quotidien évoque également l’inauguration du laboratoire Inserm 1125, au sein de l’Université Paris XIII, regroupant sur un « seul site des forces de recherche » et favorisant « l’établissement de partenariats avec les entreprises du médicament ».

Le Quotidien du médecin, 31/03

Découverte d’un gène dans la salive lié au risque de surpoids

Le Figaro s’intéresse à une étude franco-britannique sur la découverte d’un gène dans la salive qui aurait une influence sur le risque de surpoids. Le quotidien explique que le gène, AMY1, « contrôle la production d’amylase, une enzyme qui permet la digestion de l’amidon dans la salive ». Le Pr Philippe Froguel, directeur du laboratoire génomique et maladies métaboliques (CNRS/Université Lille-II/Institut Pasteur de Lille) et coordinateur de l’étude, publiée dans Nature Genetics, explique que les personnes ayant le plus petit nombre de copies de gène d’amylase salivaire ont un risque multiplié par 10 de devenir obèses.

Le Figaro, 01/04

En Bref

A quelques jours du Sidaction, Libération se penche sur les données publiées par l’Institut de veille sanitaire (InVS) soulignant une stabilité de l’épidémie du sida en France depuis cinq ans. 6000 nouvelles contaminations ont lieu chaque année. L’InVS explique que cette épidémie est « plutôt bien contrôlée, sauf chez les gays où la situation mériterait désormais une réponse bien plus adaptée ».

Libération, 01/04

Le Figaro informe que les sociétés Mary Cohr et Guinot attaquent en justice les fabricants d’appareils laser, les accusant de ne pas respecter la législation lorsqu’ils fournissent des esthéticiennes. Les dermatologues approuvent l’interdiction de l’usage de ces machines par des personnels non médicaux. Selon Luc Sulimovic, président du syndicat national des dermato-vénéréologues, ces appareils sont aussi utilisés pour traiter les tâches sur la peau. « Or un mélanome est difficile à diagnostiquer et quand une esthéticienne enlève une tâche au laser, il y a une perte de chance pour les patients. C’est donc une question de santé publique ».

Le Figaro, 01/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube