Synthèse de presse

10 janvier 2017

13h56 | Par INSERM (Salle de presse)

Comment la grippe entre dans les maisons de retraite

L’ensemble des médias revient sur le décès de 13 personnes atteintes de la grippe, dans une maison de retraite de Lyon, annoncé ce week-end par le ministère de la Santé. Le Figaro précise que seulement 39% du personnel de cet établissement, était vacciné contre la grippe. Le Pr Bruno Lina, directeur du Centre national de la grippe, souligne dans Libération que « bien souvent, le virus arrive via le personnel soignant (…) ». Celui-ci, en France « se fait peu vacciner contre la grippe – souvent moins de 30% – ce qui pose un vrai problème de santé publique », ajoute le quotidien. Par ailleurs, La Croix s’interroge sur l’efficacité du vaccin anti-grippe qui est « de 70% chez les enfants et les adultes de moins de 50 ans », précisant que celui-ci « chute à 40% chez les personnes âgées, à cause d’un vieillissement du système immunitaire ». Et d’ajouter que « selon les autorités sanitaires, la vaccination permettrait d’éviter chaque année 2000 décès chez les personnes de plus de 65 ans».

TF1, Francebleu.fr, C8, 09/01, Libération, Le Figaro, La Croix, 10/01

L’irrigation du cerveau altérée par le cannabis

Selon une étude réalisée par des chercheurs d’un institut californien spécialisé, l’irrigation sanguine du cerveau des consommateurs réguliers de cannabis est altérée de 10%, rapporte Le Figaro. Ces travaux ont consisté à comparer par imagerie médicale, la circulation sanguine du cerveau au repos de près de 1 000 fumeurs réguliers, dans neuf cliniques du pays, à celle de témoins sains. L’étude a révélé que dans plus de neuf cas sur dix, l’irrigation sanguine s’avère inférieure à la moyenne. Selon Valérie Wolff, neurologue aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, « (…) de telles anomalies pourraient expliquer en partie l’augmentation récente du nombre des AVC observés chez les moins de 50 ans en Europe et aux Etats-Unis ».

Le Figaro, 10/01

En Bref

Les Echos reviennent sur la mise au point d’« une neuroprothèse contre la paralysie » qui a permis à deux macaques dont la moelle épinière avait été lésée, de remarcher. Erwan Bezard, directeur de recherche Inserm et responsable des expériences réalisées sur les singes dans le cadre de ce programme, souligne : « C’est la première fois qu’une neuroprothèse de ce type est testée sur des primates ». Les Echos précisent que de nombreux obstacles devront être franchis pour adapter cette technologie à l’homme.

Les Echos, 10/01

Lire le communiqué de presse Inserm: « Des Macaques retrouvent le contrôle d’un membre paralysé »

Lemonde.fr consacre un article à l’Institut clinique de la souris, installé sur 3000 m2 au sud de Strasbourg. Yann Hérault, qui dirige depuis 2010 cette clinique, souligne : « Nous développons 160 modèles de maladies humaines. Et nous réalisons 250 tests standardisés pour analyser les fonctions cardiovasculaires, motrices et cognitives des rongeurs ». Lemonde.fr précise que cette clinique, adossée à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBLC), est sous la triple tutelle de l’Inserm, du CNRS et de l’université de Strasbourg.

Lemonde.fr, 09/01

Lemonde.fr dresse un portrait de Jean-Laurent Casanova, spécialiste de la génétique des maladies infectieuses, qui a reçu le Grand Prix 2016 de l’Inserm. Il « a montré comment des immunodéficiences génétiques, chez des jeunes en bonne santé, les rendent vulnérables à des infections graves », explique le site. Jean-Laurent Casanova codirige le laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses de l’Inserm, qu’il a fondé avec le médecin-statisticien Laurent Abel en 2001 à l’hôpital Necker-Enfants malades.

Lemonde.fr, 09/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube