Synthèse de presse

10 septembre 2013

12h43 | Par INSERM (Salle de presse)

L’e-cigarette un peu plus efficace que le patch pour arrêter de fumer

Une étude sur l’efficacité de l’e-cigarette dans l’aide au sevrage tabagique, publiée hier dans The Lancet, démontre que la cigarette électronique « est un peu plus efficace que le patch nicotinique », rapporte Le Figaro. Les chercheurs néozélandais, qui ont comparé l’efficacité des deux produits après trois mois d’utilisation chez des fumeurs âgés d’une quarantaine d’années souhaitant arrêter la cigarette, constatent que « 13,1% des vapoteurs avaient arrêté, contre 9,2% des porteurs de patch », indique le quotidien. Trois mois plus tard, ils étaient respectivement 7,3% et 5,8%, révèle cette étude, commandée et financée par un institut public néozélandais. Bertrand Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme, qui regrette que les chiffres ne soient pas plus tranchés, reconnaît cependant que « trois à quatre fois plus de fumeurs semblent prêts à essayer l’arrêt du tabac par ce biais ». Ivan Berlin, ancien président de la Société française de tabacologie, déplore, pour sa part, l’absence de « cadre réglementaire à l’heure actuelle ». Ce produit contient une fiole pouvant contenir une dose de 100 à 200 mg de nicotine, mortelle en cas d’ingestion par un enfant.

Le Figaro, 10/09

Augmentation du nombre de malades d’Alzheimer

Le nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres démences a progressé de près de 14% en trois ans seulement, révèlent Les Echos, qui citent un article de l’Institut de veille sanitaire (InVS) publié ce matin. « Ils étaient près de 320 000 en 2010 », majoritairement des femmes (73%), souligne le quotidien. Selon les données publiées, environ 2% des personnes âgées de 75 à 79 ans sont atteintes. Le taux augmente à près de 6% pour les femmes entre 80 et 84 ans, et dépasse 12% au-delà de 90 ans. Selon l’InVS, « une grande partie de cette augmentation est imputable au vieillissement de la population », mais aussi aux progrès du dépistage et du diagnostic. L’Institut souligne que, malgré les progrès réalisés, « dans plusieurs pays, dont la France, on estime que seulement 50% des patients avec une maladie d’Alzheimer ou une autre démence sont repérés par le système de santé ». Les Echos indiquent que, selon l’Inserm, la maladie d’Alzheimer et les autres démences sont devenues la quatrième cause de décès après les tumeurs, les pathologies cardiovasculaires et les accidents. Ces malades ont représenté une dépense de 1,2 milliard d’euros pour l’assurance-maladie en 2011.

Les Echos, 10/09

En Bref

La Croix rend compte du « combat » que mène, depuis 20 ans, l’association Sparadrap pour « humaniser les soins pédiatriques » et lutter contre la douleur des enfants. Selon Françoise Galland, cofondatrice et directrice de l’association, « il reste encore beaucoup à faire. Mais, en vingt ans, on a quand même parcouru un incroyable chemin ». La Croix, 10/09

Libération rend compte du développement auprès des spécialistes d’un nouveau « courant » qui « vante les mérites cliniques du jeûne, en particulier pour soigner de graves maladies mentales, mais aussi bon nombre de cancers ». Des dizaines d’essais seraient en cours en Europe, mais aucun en France. Selon le Dr Valter Longo, chercheur italien installé aux Etats-Unis, « sans glucide, les cellules cancéreuses régressent, voire disparaissent ». Libération, 10/09

La prochaine Journée mondiale du lymphome se déroulera le 15 septembre, indique Panorama du Médecin. A cette occasion, les associations et les experts tenteront de sensibiliser le grand public et les professionnels de santé au « diagnostic précoce de ce cancer fréquent, mais dont le pronostic est plutôt favorable sous traitement », explique la revue. L’association France Lymphome Espoir lance une campagne à destination des jeunes intitulée « Lymphome : 1er de sa classe, il fait un malheur chez les ados ! » et organise une tournée nationale en bus. Panorama du Médecin, 09/09
Le groupe LFB inaugure aujourd’hui, sur son site des Ulis, dans l’Essonne, la plate-forme industrielle destinée à fabriquer des thérapies cellulaires à grande échelle. Il s’agit du « lancement officiel de la première usine de production de médicaments d’origine cellulaire », souligne le quotidien. Et d’ajouter que, d’ici à début 2014, la plate-forme des Ulis produira « les premiers lots cliniques de cinq nouveaux médicaments cellulaires qui sont en développement dans le cadre du projet C4C soutenu par Bpifrance, dans le cadre des Investissements d’avenir ».Les Echos, 10/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube