Synthèse de presse

11 avril 2017

12h53 | Par INSERM (Salle de presse)

L’Inserm en tête des déposants européens de brevets dans le secteur de la pharmacie

La version en ligne du Quotidien du Médecin précise qu’avec 104 demandes de brevets déposées en 2016 dans le domaine pharmaceutique, l’Inserm gagne deux places par rapport à 2015 et prend, pour la première fois, la tête du classement des déposants européens dans le secteur pharmaceutique de l’Office européen des brevets (OEB), devant les grands industriels. L’établissement se place également en deuxième position dans le domaine des biotechnologies, avec 111 demandes, gagnant deux places par rapport à l’année passée. Au total ce sont 292 propositions de brevets au nom de l’Inserm qui ont été déposées sur l’ensemble de l’année écoulée.

Lequotidiendumedecin.fr 10/04
Reprise du communiqué du 07/04  » Classement 2016 de l’Office Européen des brevets : doublé gagnant pour l’Inserm « 

Un virus pourrait être impliqué dans l’intolérance au gluten

Bana Jabri, professeur d’immunologie à l’université de Chicago a encadré des travaux évoquant une possible origine virale du développement de la maladie cœliaque. Le Figaro souligne que l’étude parue la semaine dernière dans la revue Science a mêlé modèle d’infection in vitro, tests sur la souris et recherche d’anticorps chez les patients pour parvenir à l’hypothèse suivante : « Une infection locale par un virus d’apparence bénigne mettrait le gluten dans un contexte inflammatoire particulier, qui provoquerait cette réaction du système immunitaire », observe Romain Bouziat, premier auteur de l’étude. Toutefois Nathalie Vergnolle, directrice de l’Institut de Recherche en Santé Digestive à l’Inserm, indique que « Ce réovirus semble effectivement modifier la réponse immunitaire chez la souris, mais sans déclencher la maladie cœliaque à proprement parler et sans que cela ne semble spécifique au gluten ».

Le Figaro, LeMonde.fr 11/04

En Bref

Dans le cadre de la Journée mondiale de la maladie de Parkinson, Le Parisien a interrogé, Jean-Philippe Azulay, chef du pôle neurosciences cliniques de l’hôpital de la Timone à Marseille, qui explique notamment qu’« un essai clinique doit débuter entre juin et septembre » pour un nouveau traitement proposé par une start-up américaine. Il permettrait de lutter contre la progression de l’alpha-synucléine et de protéger les cellules saines.

Le Parisien, 11/04

La Tribune propose une enquête sur la start-up Canibal qui se consacre au recyclage des gobelets en plastique et qui a dévoilé, hier, un prototype de main artificielle à partir d’un filament de plastique recyclé utilisable par les imprimantes 3D. Ce premier prototype a été développé grâce à un partenariat avec l’association e-Nable spécialisée dans les appareils d’assistance. Le recours au plastique recyclé pourrait considérablement réduire le coût des prothèses.

La Tribune, 11/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube