Synthèse de presse

11 juin 2013

11h45 | Par INSERM (Salle de presse)

L’exposition précoce au bisphénol A altérerait l’émail des dents 

Une étude de l’Inserm, publiée dans l’American Journal of Pathology, révèle qu’« une exposition précoce au bisphénol A [BPA] altèrerait l’émail des dents », rapporte l’AFP. Selon les chercheurs, « les incisives de rats traités avec de faibles doses journalières (5 microgrammes/kg/jour) de BPA peuvent être altérées », indique l’agence de presse. Ces altérations comporteraient de nombreuses caractéristiques communes avec une pathologie de l’émail des dents récemment décrite, la « MIH » ou « Hypominéralisation molaires-incisives », qui toucherait environ 18% des enfants de 6 à 8 ans. Les enfants affectés par cette pathologie ont des dents hypersensibles à la douleur et sont sujets aux caries. Sylvie Babajko, directrice de recherche à l’Inserm, co-auteure de l’étude, souligne : « Dans la mesure où le BPA aurait le même mécanisme d’action chez le rat et chez l’homme, il pourrait être un agent causal du MIH ». Selon la chercheuse, « la dent pourrait donc être utilisée comme marqueur précoce d’exposition aux perturbateurs endocriniens agissant comme le BPA et aiderait ainsi à dépister des pathologies lourdes apparaissant plusieurs années après », explique l’AFP.

AFP, 10/06, LeMonde.fr, 11/06 Communiqué de presse : Une exposition précoce au bisphénol A altérerait l’émail des dents

Vers une nouvelle arme anticancer grâce à un isotope radioactif 

La filiale médicale du groupe Areva travaille sur un isotope radioactif capable d’anéantir sélectivement les cellules cancéreuses, expliquent Aujourd’hui en France et l’AFP. Patrick Bourdet, patron d’Areva Med, dans le Maryland (Etats-Unis), indique : « On s’intéresse à des tumeurs contre lesquelles l’arsenal thérapeutique est très limité, comme les cancers de l’ovaire, gastrique et du pancréas, où les besoins sont importants et où les malades attendent ». Cette arme anticancer est l’isotope de plomb 212, extrait du thorium, jamais utilisé jusqu’à maintenant et dont la France possède un stock important, datant de l’origine de la filière nucléaire du pays. Pour Patrick Bourdet, « c’est vraiment de la thérapie anticancéreuse extrêmement ciblée permettant d’atteindre de nombreuses formes de cancer même métastasés ». Il ajoute : « Je pense que notre médicament sera prêt en 2016 ».

AFP, 10/06, Aujourd’hui en France, 11/06

En Bref

Aujourd’hui en France et Libération indiquent que deux nouveaux patients auraient été victimes de l’erreur de conditionnement du laboratoire Teva. Ils auraient tous deux consommé à leur insu des somnifères (zopiclone), au lieu du diurétique (Furosémide) censé se trouver dans la boîte. « L’un est décédé, l’autre se trouve dans un état grave », souligne Libération. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), des signalements « affluent de toutes parts ». L’agence a ordonné hier le retrait de tous les lots de Furosémide 40 mg de Teva en circulation. Aujourd’hui en France, Libération, 11/06

Le sénateur André Vallini organise, vendredi 14 juin, un colloque au Sénat sur la maltraitance infantile en France, présidé par la première dame de France Valérie Trierweiler,  souligne Libération. Anne Tursz, directrice de recherche à l’Inserm, estime qu’environ 10% des enfants sont victimes en France de maltraitance. Valérie Trierweiler a déclaré : « Nous voulons appeler le gouvernement à faire des enfants maltraités une grande cause nationale 2014 ». Libération, 11/06

Les Echos rendent compte d’un « projet colossal », mené au sein du nouveau centre de recherche consacré aux neurosciences Clinatec, à Grenoble, par plusieurs équipes du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Ce projet, intitulé BCI (« brain computer interface »), vise à créer un exosquelette piloté par le cerveau d’un patient tétraplégique, afin de lui permettre de marcher. Le quotidien souligne que Clinatec, créé en 2012, qui associe le CEA-Leti, l’Inserm, l’université Joseph-Fourier et le CHU local, a pour ambition, selon son directeur François Berger, de « tester les innovations médicales au lit du patient ». Les Echos, 11/06

Un rapport de la Cour des comptes, publié hier, pointe « les faiblesses de la recherche privée et s’interrogent sur l’efficacité du crédit d’impôt recherche », indiquent Les Echos. Selon la Cour, l’utilisation de l’argent public en faveur de la recherche est un « motif de déception ». Les magistrats estiment que les retombées économiques sont insuffisantes par rapport aux sommes croissantes versées. Par ailleurs, la Cour des comptes pointe dans son rapport « un recul préoccupant » des financements européens obtenus par les équipes françaises. Les Echos 1/2, Les Echos 2/2, 11/06

Pascal Jacob, président de l’association Handidactique, vient de remettre un rapport sur l’accès aux soins pour les personnes handicapées à Marie Arlette Carlotti, ministre chargée des Personnes handicapées, et Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Ce rapport comporte douze propositions pour améliorer la situation. Selon Pascal Jacob, « ce n’est pas au handicap de se rapprocher de la médecine, c’est à la médecine de se rapprocher du handicap ». La première réunion du Comité interministériel handicap (CIH) se déroulera cet été. Le Figaro, 11/06 

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube