Synthèse de presse

13 janvier 2015

12h27 | Par INSERM (Salle de presse)

Des rats paralysés remarchent grâce à un implant neuronal

La Croix rend compte d’un travail interdisciplinaire qui a permis de faire remarcher des rats paralysés à la suite d’une lésion de la moelle épinière. Stéphanie Lacour, professeur française à la chaire de technologie neuroprosthétique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), qui a publié ces résultats dans la revue Science, explique : « Nous avons inventé une technologie combinant une stimulation électrique et une libération de messagers moléculaires (des neurotransmetteurs), pour réveiller les neurones situés au-delà de la lésion de la moelle épinière ». Alain Privat, Unité Inserm 1051, souligne : « Il s’agit d’une avancée technique, une preuve de principe, par rapport à leurs travaux de 2012, mais qui pour l’instant est inapplicable à l’homme. Car, comment maîtriser la sécrétion du neurotransmetteur pour que la conduction nerveuse se fasse au bon moment ? »

La Croix, 13/01

En Bref

Le Figaro se penche sur le programme AcSé (Accès sécurisé à des thérapies ciblées innovantes), débuté en juin 2013 sous la houlette de l’Institut national du cancer (INCa) et de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Le quotidien souligne : « Dans AcSé, ce n’est plus l’organe touché qui prime, mais la carte d’identité des anomalies fonctionnelles du cancer d’un patient donné ».

Le Figaro, 13/01

Selon les travaux d’une équipe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, qui ont consisté à réexaminer de nombreuses études utilisant l’imagerie par résonance magnétique (IRM), il est possible de prédire des comportements grâce à l’imagerie du cerveau, rapporte Le Figaro. Les chercheurs affirment pouvoir « définir des « neuromarqueurs » permettant de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau, mais aussi d’expliquer et même de prédire des comportements ».

Le Figaro, 13/01

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a autorisé une vaccination de routine contre la méningite A pour protéger les nourrissons en Afrique subsaharienne, indique La Croix. Ce projet sera conduit avec le vaccin MenAfriVac, qui montre son efficacité depuis quatre ans. Une dose délivrée à l’âge de 9 mois permettra de protéger les individus à vie.

 La Croix, 13/01

Le strabisme, un défaut de parallélisme des axes visuels, touche environ 4% des enfants, indique Le Figaro. Selon le quotidien, plus qu’un problème esthétique, le strabisme peut avoir une conséquence plus grave : « l’amblyopie (l’œil dévié devient comme malvoyant ou aveugle) ». Laurent Benzacken, ophtalmologiste, indique : « Il faut être vigilant chez les enfants nés prématurément ou avec un petit poids de naissance, car ce sont deux causes classiques de strabisme précoce ou congénital ».

Le Figaro, 13/01

#JesuisCharlie

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube