Synthèse de presse

14 novembre 2017

13h52 | Par INSERM (Salle de presse)

Progression du diabète en France

Selon une étude réalisée par une équipe de l’agence Santé publique France et publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète aujourd’hui, le nombre de diabétiques est en constante hausse, avec 2,1% de diabétiques supplémentaires par an, entre 2010 et 2015, rapporte Le Figaro. Cette augmentation s’explique notamment par le « vieillissement de la population, un meilleur dépistage et une plus longue espérance de vie », mais aussi par la progression du surpoids et de l’obésité, révèle cette étude. Cette dernière constate que le diabète présente des disparités territoriales et socio-économiques. Ainsi, le nombre de diabétiques est plus élevé dans des populations socialement et économiquement défavorisées.

Le Figaro, 14/11 

C’est dans l’air du 06.11 « Mardi 14 novembre : journée mondiale du diabète »

Le manque de sommeil ralentit le fonctionnement des neurones

Des chercheurs de l’université de Tel Aviv démontrent qu’un mauvais sommeil a un réel impact sur le cerveau puisqu’il « ralentit » le fonctionnement des neurones, ce qui affecte la perception visuelle et la mémoire, rapporte Santemagazine.com. Le Dr Yuval Nir, principal chercheur de l’étude, explique : « Quand nous sommes privés de sommeil une intrusion d’ondes cérébrales proches de celles qui caractérisent le sommeil perturbe l’activité cérébrale normale pendant que nous effectuons des tâches ». Selon le Dr Nir, « les données tirées de l’expérience ont permis d’avoir un aperçu unique du fonctionnement interne du cerveau humain, révélant que la somnolence ralentit les réponses des neurones individuels, ce qui conduit à des défaillances comportementales ».

Santemagazine.com, 13/11

En Bref

La Fondation francophone pour la recherche contre le diabète (FFRD) a récompensé deux projets de recherche avec des allocations de 300 000 euros, souligne Le Quotidien du Médecin. Le Pr Philippe Frogel (CHRU de Lille) se voit récompensé pour son projet sur l’épigénétique du diabète gestationnel, et le Dr Raphaël Scharfmann, directeur de recherche Inserm, pour le développement de cellules β pancréatiques à partir de cellules souches multipotentes.

Le Quotidien du Médecin, 13/11

A l’occasion de la Journée mondiale de la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) qui a lieu le 15 novembre, la Fondation du souffle a organisé une conférence de presse. La Fondation a choisi d’axer sa campagne sur les femmes atteintes de BPCO, trop souvent ignorées. Egora explique que « plus fréquente, à facteur de risque égal, la BPCO est aussi plus grave chez la femme (…) ». Selon le Dr Maeva Zysman, pneumologue au CHU de Nancy  et chercheuse au sein de l’Unité Inserm 955, « il existe très probablement une hyperactivité bronchique plus importante chez la femme ainsi qu’une plus grande sensibilité à l’inflammation, et les bronches sont de plus petit calibre ».

Egora, 13/11

Nous Deux rend compte de la tragédie qu’ont vécue Elodie et Xavier qui ont perdu leur fille de 21 mois d’une leucémie aigüe lymphoblastique de type B. En quinze mois, l’association Cassandra contre la leucémie, créée en octobre 2015, recueille pas moins de 350 000 euros. Xavier explique qu’« avec cet argent, nous aidons les chercheurs de l’Inserm à financer leurs projets et leurs recherches sur les cancers pédiatriques ». Les parents de Cassandra ont créé l’an dernier la première Journée nationale des dons de vie. Cette Journée a lieu le 18 novembre.

Nous Deux, 14/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube