Synthèse de presse

14 octobre 2014

12h46 | Par INSERM (Salle de presse)

Les dépressions à répétition ralentiraient les fonctions cognitives

Europe 1 présente les résultats d’une étude menée par l’Unité Inserm 894 « Centre de psychiatrie et neurosciences » qui démontrent les « effets toxiques des épisodes dépressifs sur le cerveau ». Selon ces chercheurs, les individus ayant déjà connu plus d’un épisode dépressif « exécutent de manière anormalement lente des tâches cognitives courantes qui requièrent notamment attention, concentration et rapidité », et ce, même une fois guéris. Selon Philip Gorwood, psychiatre et auteur de l’étude : « La dépression est une perte de neuroplasticité, c’est-à-dire que la personne a plus de difficultés à créer de nouveaux réseaux neuronaux ».

Retrouvez les résultats de cette étude sur la salle de presse

Europe 1, 13/10

En Bref

François Hollande a reçu une lettre ouverte signée par 660 directeurs de laboratoires, issus du Centre national de la recherche scientifique, de l’Inserm, de l’Institut national de la recherche agronomique ou bien encore de l’Institut de recherche pour le développement, sur la situation « dramatique » de l’emploi scientifique, rapporte l’AFP. Cette initiative s’inscrit dans le mouvement de mobilisation des chercheurs « Sciences en marche », lancé cet été. 

AFP, 13/10
Ouest France 14/10
Une étude, réalisée par des chercheurs de l’université de Leden aux Pays-Bas et publiée sur le site du British Medical Journal, révèle qu’« après 70 ans, le dépistage organisé du cancer du sein serait inutile », souligne Le Figaro. Selon cette étude, à cet âge, « une mammographie régulière améliore à peine la détection des cancers aux stades avancés et fait bondir le nombre de surdiagnostics et donc de surtraitements ».

 Le Figaro, 14/10

Une équipe américano-française (Université Harvard, Wyss Institute, Hôpital Raymond-Poincaré Assistance Publique-Hôpitaux de Paris à Garches) a mis au point « une méthode originale pour ‘‘désinfecter’’ le sang des malades », indique La Croix. L’appareil, « basé à la fois sur des principes magnétiques et biochimiques » imite le rôle immunitaire de la rate en capturant bactéries, champignons et toxines.

La Croix, 14/10

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube