Synthèse de presse

15 avril 2014

12h05 | Par INSERM (Salle de presse)

Des échantillons du virus du sras « égarés »

L’Institut Pasteur a annoncé dimanche avoir « égaré » 2 349 échantillons composés de fragments du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (sras). Le Figaro précise que ces derniers correspondent essentiellement à des « prélèvements naso-pharyngiens et bronchiques effectués sur des patients infectés pendant l’épidémie de 2003 ». Une enquête interne est en cours. Une panne de congélateur pourrait être à l’origine de cette erreur de traçabilité. Le quotidien précise que les experts mandatés par l’Agence Nationale de la Sécurité des Médicaments (ANSM) pour inspecter le laboratoire concerné, ont « qualifié de « nul » « le potentiel infectieux des échantillons » ».

Le Figaro, 15/04

Plus de 2 300 cas de trisomie 21 recensés par an en France

Libération s’intéresse au dossier sur les malformations publié par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Le journal souligne que selon cette étude, chaque année, environ 20 000 nouveau-nés vivants sont porteurs d’anomalies génétiques ou chromosomiques. A ce chiffre s’ajoutent 400 mort-nés et 7 000 interruptions médicales de grossesse. D’après les données fournies par l’InVS, « la prévalence totale des nouveau-nés ou fœtus porteurs d’anomalies congénitales en France est estimée à 3,3 cas pour 1 000 naissances, soit environ 27 000 cas par an ». La trisomie 21 est l’anomalie génétique qui domine avec 2 370 cas enregistrés. On recense 530 nouveau-nés vivants porteurs de ce handicap, compte tenu du dépistage prénatal systématique.

Libération, 15/04

En Bref

Le quotidien Les Echos publie un portrait de Pascale Augé, la nouvelle présidente du directoire d’Inserm Transfert, filiale de l’Inserm oeuvrant pour une valorisation des connaissances scientifiques, issues de laboratoire, dans l’industrie. Elle était auparavant à la tête du service de transfert de technologie et entrepreneuriat de l’Institut Pasteur depuis deux ans et demi. Elle a désormais pour objectif de « construire l’Inserm Transfert de demain ».

Les Echos, 15/04

La jeune société AAV Life, présidée par Amber Salzman, a réussi à lever 12 millions de dollars lors de son premier tour de table en vue de développer des projets de thérapie génique pour des maladies rares. Le quotidien Les Echos précise que ce « spin off » de l’Inserm est soutenu par Inserm Transfert Initiative et par l’américain Versant. Les 12 millions levés devraient servir à financer un essai clinique d’AAV Life de phase I sur 9 patients en 2016 visant à traiter des atteintes cardiaques liées à l’ataxie de Friedreich.

Les Echos, 15/04

La Croix indique que la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne a reconnu, pour la première fois, à un jeune homme « la qualification de maladie professionnelle au vu de son électro-hypersensibilité (EHS) ». Le quotidien souligne que deux études épidémiologiques sont actuellement menées en France sur l’électro-hypersensibilité. Les résultats de l’une d’entre elles, lancée en 2012 et coordonnée par le neurologue Jean-Pierre Marc-Vergnes (Inserm-Université de Toulouse), devraient être dévoilés cet été.

La Croix, 15/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube