Synthèse de presse

15 juillet 2014

12h48 | Par INSERM (Salle de presse)

Etude sur 100 000 femmes porteuses de prothèses mammaires

L’AFP, France 5, France Info et Le Parisien rendent compte du lancement par l’Inserm d’une étude nationale sur 100 000 femmes porteuses de prothèses mammaires. L’agence de presse indique que l’objectif est de comprendre si ces implants présentent des risques potentiels pour la santé. L’enquête, qui se déroulera sur dix ans, pourrait fournir ses premiers résultats dans 6 ans. Elle est réalisée à la demande de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé ANSM (suite au scandale des prothèses PIP) qui souhaite mieux connaître les effets indésirables potentiels à moyen et long terme des prothèses mammaires. Selon Florent de Vathaire (Inserm, centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, Villejuif), qui dirige l’étude baptisée Lucie, « en 2013 en France, on estimait à 346 000 le nombre de femmes porteuses d’implants mammaires dont environ 30 000 qui ont porté une prothèse PIP (dont une partie a été retirée depuis) ».
Pour en savoir plus, lire le communiqué : « 100 000 femmes porteuses d’implants mammaires suivies pendant 10 ans ».

AFP, France 5, 11/07, France Info, Le Parisien, 12/07

En Bref

Selon une étude publiée dans The Lancet Neurology, un tiers des cas de maladie d’Alzheimer seraient dus à une mauvaise hygiène de vie, rapporte Le Parisien. Carol Brayne, professeur de santé publique à l’université de Cambridge, et son équipe ont étudié les effets de sept critères de qualité de vie sur le développement de la maladie d’Alzheimer : le diabète, l’hypertension et l’obésité apparus vers la quarantaine, l’inactivité physique, le tabagisme, la dépression et le faible niveau d’éducation. Selon l’étude, en diminuant chacun des sept facteurs de 10%, les risques de développer la maladie seraient rabaissés de 8,5% et 9 millions de nouveaux cas seraient évités. Le Parisien, 15/07
Le Figaro note la réapparition du VIH chez une fillette de 3 ans déclarée « guérie ». Cette enfant, née dans le Mississippi avec le virus du sida et immédiatement traitée par des antirétroviraux avait été déclarée « guérie », alors que sa mère avait cessé de lui donner des antirétroviraux après l’âge de 18 mois, rappelle le quotidien. « Un test au début du mois a révélé que la fillette avait de nouveau des niveaux détectables du VIH dans le sang », explique le journal. Le Figaro, 12/07
Libération Week-end indique que « quelques jours avant la conférence mondiale sur le sida », qui aura lieu à Melbourne du 20 au 25 juillet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) « a élargi sa politique en matière de prévention ». Celle-ci « enjoint les populations à risque à coupler prise d’antirétroviraux et préservatifs », souligne le journal. Libération Week-end, 12/07
Le Figaro rend compte des « 560 décorés » de la Légion d’honneur pour la promotion du 14 juillet 2014. Dans la Grande chancellerie de la Légion d’honneur, a été élevée au grade de chevalier le Dr Michelle Hadchouel, directrice de recherche émérite à l’Inserm. Dans le domaine de l’Education nationale, l’Enseignement supérieur et la Recherche, ont été élevés au grade d’officier Dominique Costagliola, directrice de recherche de l’Inserm, et Jean-Marc Egly, directeur de recherche émérite à l’Inserm, membre de l’Institut. Le Figaro, 14/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube