Synthèse de presse

17 février 2015

12h08 | Par INSERM (Salle de presse)

Faut-il rémunérer les donneuses d’ovocyte en France ?

Alors qu’en Espagne, il n’existe pas de liste d’attente pour les dons d’ovocytes, en France, les délais pour recevoir un don peuvent atteindre quatre ou cinq ans dans certains centres, explique Egora. Antonio Pellicer, gynécologue obstétricien et fondateur de l’Institut d’Infertilité de Valence (IVI) en Espagne, plaide pour le modèle espagnol du don anonyme et rémunéré. Le journal rappelle par ailleurs une enquête menée par l’Institut national du cancer (INCa) et l’Inserm (La vie deux ans après un diagnostic de cancer – VICAN 2) qui révèle que seuls 15,8% des hommes et 2,2% des femmes de moins de 45 ans, fertiles au moment du diagnostic de cancer, avaient pu conserver leurs gamètes par congélation.

Egora, 16/02

En Bref

La Guinée, la Sierra Leone et le Liberia, les trois pays les plus touchés par Ebola en Afrique de l’Ouest, « se sont fixés pour objectif de réduire à néant le nombre de nouveaux cas, d’ici au 15 avril 2015 », rapporte Le Figaro. Selon le journal « la propagation du virus a ralenti mais l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde contre tout relâchement ». Le nombre de nouveaux cas a en effet augmenté pour la deuxième semaine consécutive, avec 144 nouvelles contaminations recensées dans la première semaine de février, surtout en Guinée et en Sierra Leone.

 Le Figaro, 17/02

Des chercheurs de l’hôpital d’Osaka testeront bientôt un patch cardiaque sur une vingtaine de patients souffrant d’une forme de myopathie cardiaque, explique Les Echos. Ce patch de gélatine contenant un anticoagulant développé par la firme d’Osaka Ono Pharmaceutical est posé directement sur le cœur après une intervention, explique le quotidien.

 Les Echos, 17/02

Des chercheurs américains ont indiqué pouvoir bientôt prédire l’avancée de certaines maladies « grâce à des cartes météo sophistiquées », souligne Le Parisien. Ces derniers combinent les données sur l’environnement (températures, précipitations, humidité des sols, sécheresse…) et les renseignements sur les virus. Pour le moment, deux pathologies ont été suivies avec succès : la progression de la fièvre de la vallée du Rift et l’épidémie de dengue.

Le Parisien, 17/02

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube