Synthèse de presse

18 mars 2014

12h25 | Par INSERM (Salle de presse)

Obésité : la moitié des accidents coronaires liée à trois facteurs de risque

Le Quotidien du médecin rend compte d’une étude collaborative publiée dans Lancet, mettant en évidence trois facteurs de risque à l’origine de la moitié des accidents coronaires en cas d’obésité. Le journal précise que « chez les patients en surpoids ou obèses, normaliser la tension artérielle, la concentration en cholestérol et en glucose dans le sang pourrait réduire de moitié le risque accru de maladie coronaire, et de trois-quarts, le risque accru d’accident vasculaire cérébral ». Le Pr Goodarz Danaei (Harvard School of Public Health), ayant piloté cette étude, explique qu’en contrôlant ces facteurs de risque, grâce par exemple à un meilleur diagnostic et à un traitement de l’hypertension, il serait possible de « prévenir certains effets néfastes du surpoids et de l’obésité ».

Le Quotidien du médecin, 17/03

En Bref

Le quotidien Les Echos s’intéresse aux mesures prises par le gouvernement concernant les médicaments génériques. Un comité de pilotage, mis en place la semaine dernière en vue de « comprimer les dépenses de santé au maximum à partir de l’an prochain », réunit des représentants du ministère de la Santé, de l’assurance-maladie, des autorités sanitaires, des hôpitaux, des pharmaciens et des associations de patients. Il doit notamment travailler sur des pistes afin de lutter contre la défiance des patients et modifier les pratiques de médecins trop souvent prescripteurs de « médicaments récents, encore brevetés et donc plus chers, pour lesquels il n’existe pas encore de version générique ».

Les Echos, 18/03

Le Quotidien du médecin rend compte d’une étude, publiée dans PLOS One et réalisée sur près de 29 000 adultes participant à la cohorte NutriNet, par l’équipe de Caroline Méjean (Unité Inserm U 1153). Celle-ci s’est intéressée à la compréhension et à l’acceptabilité de différents logos présentant une information nutritionnelle. Les résultats ont montré que les patients à haut risque -les personnes obèses, hypertendues ou diabétiques- apprécient particulièrement « les logos comportant un critère de jugement positif, neutre ou négatif » et souhaitent une « information nutritionnelle claire ».

Le Quotidien du médecin, 17/03

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube