Synthèse de presse

02 juillet 2013

12h31 | Par INSERM (Salle de presse)

10% des malades du sida ont un comportement sexuel à risque

Selon une étude française, publiée aujourd’hui dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), « près de 10% des porteurs de VIH ayant un risque élevé de transmettre le sida ont un comportement sexuel à risque avec des rapports non protégés », souligne l’AFP. L’enquête Vespa2 a été réalisée, entre avril 2011 et janvier 2012, sous l’égide de l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS), auprès de 3 022 personnes vivant avec le virus du sida et suivies à l’hôpital. Selon les auteurs de l’article, principalement des chercheurs de l’Inserm, « au total, 8,2% des personnes vivant avec le VIH peuvent être considérées comme à risque élevé de transmission à la fois du point de vue biomédical et comportemental ». Ils ajoutent : « Les analyses seront poursuivies pour mieux comprendre ce qui se joue dans ce sous-groupe à haut risque, et en particulier chez les immigrés d’Afrique subsaharienne qui sont les plus concernés par ce phénomène ».

AFP, 02/07

Le Comité consultatif national d’éthique refuse l’euthanasie

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) se prononce, dans un avis rendu public hier, à nouveau, contre l’euthanasie et l’assistance au suicide, indique Le Figaro. Après six mois de débats, il recommande finalement de ne pas modifier la loi actuelle qui « opère une distinction essentielle et utile entre ‘‘laisser mourir’’ et ‘‘faire mourir’’ ». Les membres du comité proposent cependant d’améliorer l’accès aux soins palliatifs, notamment à domicile, et de donner plus de poids à la volonté des malades en renforçant notamment les directives anticipées. Ils prônent également pour les personnes en phase terminale de leur maladie un droit à la sédation profonde. Le Comité d’éthique, qui reconnaît que « la réflexion n’est pas close », appelle à l’ouverture d’un débat public.

Le Figaro, 02/07

En Bref

Le Généthon d’Evry, le laboratoire de l’association française contre les myopathies, financé par le Téléthon, est devenu, le 29 juin, « le seul établissement pharmaceutique à but non lucratif », indique Le Parisien. Il a obtenu ce statut de l’agence nationale de sécurité du médicament pour son centre de production Généthon Bioprod.  Cette première constitue « un pas de plus pour le Genopole, où est hébergé ce laboratoire unique », souligne le quotidien. Le Parisien, 02/07

La Grande-Bretagne vient de lancer le débat sur une technique de procréation assistée, dite « des trois parents », destinée à éviter aux femmes de transmettre à leurs enfants des gènes défectueux, à l’origine de maladies génétiques, rapporte Aujourd’hui en France. Elle pourrait ainsi être le premier pays au monde à autoriser ce processus inédit qui consiste à ajouter l’ADN d’une porteuse saine à celui des parents. Cependant, le quotidien rend compte de problèmes éthiques. Aujourd’hui en France, 02/07

Selon les nouvelles recommandations de l’OMS, « quelque 9,3 millions de personnes de plus auront accès aux antirétroviraux utilisés contre le VIH », note 20 Minutes. L’objectif est d’éviter 3 millions de décès dus au sida d’ici à 2025. 20 Minutes, 02/07
Aujourd’hui en France rend compte d’une épidémie de varicelle qui, selon le réseau Sentinelles, touche 12 régions françaises et particulièrement la Corse, deuxième région la plus touchée, après le Languedoc-Roussillon. Le réseau Sentinelles indique que, la semaine dernière, en Corse, l’incidence était de 131 cas pour 100 000 habitants. Aujourd’hui en France, 02/07
L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) vient de publier deux guides destinés à aider les acteurs de santé publique (médecin, associations…) à mettre au point des messages sanitaires adaptés pour les personnes sourdes et malentendantes, ainsi que les personnes aveugles ou malvoyantes. L’INPES a réalisé au préalable des enquêtes qualitatives faisant émerger certains obstacles dans l’accès aux messages de santé et montrant que des idées fausses peuvent naître d’une mauvaise compréhension des messages de prévention. La Croix, 02/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube