Synthèse de presse

21 avril 2015

12h07 | Par INSERM (Salle de presse)

Le cancer du sein dépisté par un test sanguin

Des chercheurs de la Danish Cancer Society ont mis au point un test sanguin capable de détecter un cancer du sein « avant même que la mammographie puisse le déceler », rapporte Le Figaro. Cette innovation s’appuie sur l’analyse d’un grand nombre de molécules différentes. En compilant les données de 800 femmes, les scientifiques indiquent avoir eu « plus de 80 % de réussite dans la prédiction de la survenue d’un cancer du sein de deux à cinq ans après un premier examen » . Pierre Millard, chercheur à l’Inra, reste toutefois prudent sur ce résultat car « la cohorte étudiée n’est pas encore assez nombreuse pour avoir des données biostatistiques vraiment irréfutables ».

Le Figaro, 21/04 

En Bref

France 3 explique qu’une micropompe a été mise au point pour soigner des maladies cérébrales par des chercheurs Inserm marseillais et des scientifiques suédois. Selon Christophe Bernard, directeur de recherche Inserm, la micropompe permettrait de « traiter spécifiquement les régions malades et surtout ne pas empêcher le bon fonctionnement des régions saines » dans le cerveau.

Relire le communiqué de presse « Une micropompe électronique pour soigner au cœur du cerveau »

France 3, 20/04

Aujourd’hui en France souligne que, « contrairement à une idée reçue », le mal de dos concerne aussi les jeunes, à savoir les moins de 40 ans. La moitié de cette population serait touchée par des douleurs lombaires, et 20 % de manière chronique. Les plus âgés sont touchés par l’arthrose, tandis que les plus jeunes soufrent davantage d’hernie discale. Une campagne de sensibilisation a été lancée pour alerter ces derniers, qui ne doivent pas banaliser le phénomène, explique le pharmacien Henry Baudet.

Aujourd’hui en France, 21/04

Selon un rapport transmis à l’Agence du médicament, l’étude publiée en mars dernier et conduite par l’épidémiologiste Catherine Hill et Bruno Toussaint, qui fait état de 230 décès par an causés par le Motilium, « repose sur des données confuses et peu fiables », rapporte Libération. Si les experts restent sceptiques concernant l’étude, « cela n’enlève rien au fait que tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a un surrisque de mort subite », relève Antoine Pariente.

Libération, 21/04

France 3 s’intéresse à la découverte, faite par des chercheurs Inserm, sur le rôle « d’une autre hormone que l’insuline dans les déséquilibres provoqués par le diabète ». François Pattou, explique que « le diabétique a non seulement pas assez d’insuline mais aussi peut-être trop de cette hormone, le glucagon »

Relire le communiqué de presse « Diabète de type 2 : comprendre la régulation du taux de sucre pour mieux le traiter »

France 3, 20/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube